Partagez | 
 

 Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Chrysalis


» Messages : 448
» Pièces : 459
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Chrysalis Chélicère
Classe: Princesse éjectée du trône
Boite à objets:



MessageSujet: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Dim 31 Aoû - 21:49

Chrysalis


J'ai ouvert mon œil droit, un seul œil sur deux, l'arcade sourcilière de mon œil gauche saignait tellement que l'ouvrir était impossible, ca faisait comme un brouillard vert qui couvrait tout.
Le sol de ma cellule était froid et poisseux de sang, le mien très probablement, en ouvrant la bouche et en humant l'air j'ai pu déduire que pas seulement.
Le mince filet d'air que j'ai pu aspirer est resté coincé dans ma gorge, comme tapissée de papier de verre, me rappelant que j'avais horriblement soif.
J'avais l'impression d'être paralysée, les côtes écrasées par un poids invisible, des millions d'aiguilles se fichant dans mes poumons à chaque respiration.
Un bandage grossier avait été placé autour de ma poitrine et de mon ventre, en baissant les yeux, je pouvais voir des dizaines de marques en demi-cercles, correspondant parfaitement à ma tortionnaire.
Au moins je respirait toujours, mais le sifflement rauque qui s'échappait en continu de ma gueule n'était pas fait pour me rassurer.
Il m'a fallu un peu de temps pour remettre mes souvenirs éclatés en bon ordre, ca n'a pas été chose aisée.
Je me suis souvenue de mon arrivée au camp, traînée par les épaules par une paire de gardes en armure noire, les jambes dans la boue.
J'avais pu apercevoir brièvement le campement, coup de chance j'ai une bonne mémoire.
Les tentes avaient été poussées dans un coin et des fortifications commençaient à être érigées, faites de bois et de pierre, ils avaient commencé à construire des murailles.
Plus quelques bâtiments en dur, des casernes ou des geôles à vue de mon nez cassé sur l'instant, je pus constater que c'était vrai un peu plus tard, mais ne brûlons pas les étapes.
J'ai été jetée dans une flaque, une boue épaisse s'est immédiatement infiltrée dans ma gueule et mon nez, m'empêchant de respirer.
Quelqu'un m'as prise par la tignasse et m'a traînée sur quelques mètres, je n'ai jamais su qui.
J'ai entendu Calliphora crier, triomphale, mais je n'ai pas saisi le sens des mots tant mes oreilles sifflaient, la raclée qu'elle m'avait infligée n'avait rien en commun avec quoi que j'aie pu déjà ressentir.

Toutefois, je pus saisir le sens général de sa tirade, parce que visiblement elle ne parlait pas dans le vide.
Elle était fière d'elle, très fière, elle était la reine, le centre des regards, et moi j'étais affalée dans la boue, brisée.
Oh, croyez moi, si je n'avais pas eu ce collier, elle aurait déjà mordu la poussière.
Ce collier particulier, qu'elle m'avait passé au moment de ma capture, rendait ma magie inopérante, peu importait mon pouvoir, tant que je portais une de ces choses je n'étais rien.
Je ne pouvais pas faire confiance à mon corps, j'étais chétive, frêle, maladive et maladroite.
Coincée.
J'ai tenté de ramper, de m'envoler, de fuir par tous les moyens possibles, mais impossible, Calliphora veillait au grain.
Une force invisible et intangible m'a plaquée au sol, m'empêchant à nouveau de respirer.
Un coup violent sur mon dos me dissuada de chercher à fuir à nouveau, elle avait la main leste la bougresse!
Une autre coup me coupa la respiration, alors comme ça, la bastonnade était à l'ordre du jour.
Retournée et soulevée par la gorge, je me retrouvais devant le visage piqueté de sang de Calliphora, déformé par un sourire sadique.
L'avalanche de coups survint peu après, chacun faisant grincer mes os et marquant ma chair de ces marques fort caractéristiques.
Plusieurs plaies se formèrent, changeant le sol de couleur, mais quand Calliphora a visé ma mâchoire, j'ai ouvert la bouche pour hurler.
Ca n'a pas raté, mes crocs se sont enfoncé comme dans du beurre dans le plat de son sabot.
Après, je me souvient plus trop... à part une ovation en arrière plan et une lumière noire dans mon champ de vision, c'est tout.
Les jours suivants sont passés en morse, tantôt je gisait dans ma cellule, luttant contre la mort, tantôt Calliphora me rouait de coups, me questionnait sur mes relations, puis me frappait à nouveau.
J'ai passé les pires jours de ma vie, toute seule dans le noir, sans même le Vieux pour me donner quelqu'un à qui donner la réplique.
Ce qui nous amène au moment ou je tentais de repenser à ce qui s'était passé.
Ayant fini de réfléchir, j'ai essayé de ramper vers la porte, même si je ne pouvais pas remuer d'une oreille.
J'avais soif, faim, mal, ca faisait mal de lutter, ca faisait mal de se battre, ca faisait si mal de vivre.
N'ayant rien d'autre à faire, ni même espérer en vain, j'ai laissé mes pensées vagabonder.
C'est là que j'ai repensé à mes vieux cours avec mon précepteur, une version moins vieille et plus sympa de Veill (Oui, Flashback, ca m'arrive!).

Une seule discussion m'est revenue en mémoire, le reste du temps j'ai dormi.

-...et c'est là que nous arrivons au chapitre de la magie émotionnelle, science difficile à cibler si il en est, on peut même parler de philosophie... CHRYSALIS! Est-ce que vous m'écoutez?

-Mfrrrrrrrzzzzzzzzzz.... rrrzzzzzz*plop* Hein? Quoi?

-Calliphora, peux-tu me répéter ce que je viens de dire?

-Vous alliez parler de la magie émotionnelle, cher maître.

-Fayooooooooooooooote!

-Hum! Bien, bien, je disait donc, la magie émotionnelle est quelque chose de très difficile à appréhender, c'est différent de la magie conventionnelle dans le sens où il n'est pas besoin de pouvoir particulier pour l'utiliser.
Les émotions sont un grand pouvoir en eux mêmes, espoir, joie et amour peuvent nous faire déplacer des montagnes!
Ce pouvoir vient du cœur, les prières en font partie, focalisez vous sur un sentiment et il vous donnera la force nécessaire pour agir si tout est perdu.
Les sentiments positifs permettent de venir en aide aux autres, de vous donner de l'espoir, une prière peut communiquer le sentiment aux autres, les aider, leur venir en aide.
Bla-bla-bla...blablaaaaaa...


Bon...attends voir un peu... que je réfléchisse...bon, ca m'a semblé idiot mais...
Je me suis recroquevillée, ramenant mes genoux faibles sous moi pour me redresser, me mettant face à la porte.
Si il ne me restait rien d'autre que mon cœur, soit, je m'en servirait de toutes mes forces.
Joignant doucement les pattes, j'ai fait la seule chose sensée, espérant que quelqu'un me pressente, m'abandonnant à l'espoir.

-Par la grâce des Kamis du ciel et de la terre, que quelqu'un entende ma prière et me vienne en aide...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Dim 31 Aoû - 23:08

Ruby était arrivé près du campement de Calliphora. Il faisait très sombre, mais Ruby savait déjà ce qu'il voulait faire. Tous ses Pokémon étaient sortis, prêts à agir si le besoin est! Ruru analysait les alentours avec ses pouvoir psychiques tandis que Nana regardait grâce à sa vue digne d'un Pokémon Ténèbres. Tout le monde était très silencieux, attendant le bon moment pour y aller. Lorsque Ruru annonça par dessins qu'il y avait des débuts de fortifications, Ruby décida de changer de plan et dit:

  • Cette fois-ci, on n'ira pas en réfléchissant, on doit sauver Chrysalis! A mon signal, vous ferez foncerez, OK?

Les Pokémon hochèrent la tête et tout le monde s'approcha du campement sans se faire voir. Ruby fit un décompte dans sa tête en commençant par dix, et lorsqu'il atteint zéro (le nombre, pas la personne, hein!) il claqua des doigts, et les Pokémons commencèrent à agir.

  • A L'ATTAQUE!! ET PAS DE QUARTIERS!!

Nana sauta très haut et commença à enchaîner les attaques Ultralaser partout, détruisant tout ce qu'il y avait dans le passage de l'ultime attaque Normal. Zuzu, quant à lui, profita de sa force physique pour tout défoncer sur son passage, faisant valser les soldats ainsi que les tentes et détruisant quelques murs de pierres, il utilisa aussi Séisme de temps à autres. Mimi enchaîna les attaques Vibraqua et Blizzard en boucle, gelant tout ce qui était mouillé par Vibraqua grâce à Blizzard. Ruru endormis toute personne sur son passage avec Hypnose et les fit voler très haut avec Choc Mental, accompagnée de Coco qui utilisa Attraction pour empêcher les troupes masculines de Calliphora de l'attaquer et le fit valser avec Queue de Fer. Enfin, Popo profita du fait qu'elle puisse voler pour utiliser Balle Ombre un peu partout sans se faire toucher.

Que faisait Ruby pendant ce temps? Il se faufilait jusqu'à l'endroit où été retenue Chrysalis. Il avait une carte du camp grâce à Ruru qui avait dessiner cela grâce à ses pouvoirs psychique, et il avait le lieu exact où se trouvait son amie Blackling. Bien sûr, il gardait Veill avec lui, le fantôme pouvait gueuler comme il veut, personne ne l'entendrait avec le vacarme que faisaient les Pokémon du coordinateur.

  • Voilà le vrai potentiel de mes Pokémon! Et encore, Ruru n'a toujours évoluer, sinon ça serait encore pire, hahaha! Tiens, la cellule de Chrysalis devrait être par-là... Juste ici! En train de... prier...? Il s'approcha de Chrysalis et dit: Nom d'Arceus! t'es dans un de ces états... Il faut vite te sortir d'ici et te soigner! Je vais devoir forcer le passage...

Il commença à tenter de crocheter la serrure de cette cellule en espérant que Calliphora n'interviendrait pas entre temps... Enfin, elle risque plus d'intervenir pour arrêter les attaques que d'essayer d'arrêter Ruby, puisque les attaques font nettement plus de dégâts...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calliphora Chélicère


» Messages : 54
» Pièces : 459
» Localisation : Dans vos pire cauchemars, mortels!
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom ::
Classe:
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Lun 1 Sep - 9:26

Calliphora était d'une humeur excellente, tout allait bien dans le meilleur des mondes, les oiseaux ne chantaient pas, le ciel était d'un noir d'encre et par-dessus tout, Chrysalis était dans une geôle, inoffensive et soumise.
Bon, bien sûr, le mot "soumise" était un euphémisme, l'animal était, malgré ses blessures, plus combatif que jamais!
En attestait le bandage serré couvrant le sabot transpercé comme du papier de riz de la noire souveraine.
Mais rien, non rien, n'aurait pu troubler ce calme parfait, du moins selon une Calliphora sûre d'elle... peut-être un peu trop.
Assise dans un siège molletonné, perché au balcon du deuxième étage d'une caserne un peu en retrait, elle savourait sa victoire (et un verre de saké, accessoirement).
Après avoir pris une gorgée du délicieux alcool (qui selon l'opinion de Chrysalis avait un vieux goût de chaussette), elle jeta un regard fier à ses généraux, postés juste derrière son siège.
Ceux là étaient l'élite, parmi les plus compétents et dévoués à leur véritable reine, et non pas à l'horrible cafard qui croupissait dans ses geôles à ce moment là.
Tous en armure noire, la plupart arboraient des cicatrices vert vif, des crocs brisés, et tous étaient nettement plus gros et costauds que la moyenne.

-Antilion, mon cher, quelles sont les nouvelles du jour?

Un mâle avec des crocs énormes fit un pas en avant, elle adorait le faire parler, juste pour pouvoir le rabrouer quand il postillonnait ou zézayait.
Ce qui, avec les crocs qu'il avait, était chose courante, et les punitions humiliantes allaient bon train.

-Hé biench, votre majechté... les fortificationch avanchent très bien, les réjerves de nourriture sont suffisantes, nous devrions jêtres prêts à tenir un chiège shi bejoin.

-Très bien, pour la peine, vous ne ferez que récurer les geôles, il a tellement de sang sur le sol que c'est une vraie patinoire, on ne peut plus y avancer en gardant sa robe propre!

-Oui votre majecthé, merci votre majechté.

Antilion s'exécuta et disparut, visiblement parce qu'il n'avait pas envie de prendre une autre corvée en supplément de ce qu'il avait déjà.
Calliphora gloussa comme une enfant, tout à l'instant présent, ne réalisant qu'à la dernière seconde que...
*BOUUUUUUUUUUUUUUM*
Une déflagration secoua jusqu'aux fondations mêmes de la caserne, jetant à bas de son fauteuil la Blackling et faisant chanceler les gardes.
Se ruant au bord du balcon, cette dernière ne put que constater l'évidence même, ils étaient attaqués, et pas par des inconnus au régiment.
Calliphora faillit s'étrangler quand elle reconnut le régiment de sac à puces croisés peu auparavant, fouillant le chaos du regard, elle chercha le responsable.
Dans le camp c'était la débandade, tous les Blacklings, alliés ou ennemis, prenaient la fuite à la sauve-ta-peau la plus désordonnée imaginable.
Ceux qui étaient percutés, écrasés ou éjectés se relevaient et suivaient en clopinant les autres plus chanceux, peu soucieux de la tournure des évènements.
Le sol était jonché de Blackling assommés et des armes que les autres avaient jetés pour fuir plus facilement le cataclysme vivant qui leur tombait dessus.
Un son caverneux retentit, provenant d'une trompe à l'étage en-dessous de leur caserne, quelqu'un avait eu probablement l'idée un peu bizarre de sonner l'alarme, comme si c'était nécessaire...
Mais le coup de clairon eut au moins un effet positif, il réveilla les généraux ahuris par le spectacle, ainsi qu'une Calliphora bouillante de colère.
En attrapant un par le col et le secouant, elle rugit, ses mots sortant si compactés qu'elle aurait bien pu n'en dire qu'un seul :

-ARRANGEZMOICATOUTDESUITESINONJEVOUSFAITEXECUTERDEMAINALAUBE!

Le pauvre garde qui était la cible de sa furie émit un couinement de souris qu'on écrase, les autres détalèrent pour rassembler les troupes éclatées alentour.
Ils y parvinrent tant bien que mal, brandissant des drapeaux et ouvrant les portes des casernes encore intactes pour y pousser les soldats trouvés, droit en direction de l'armurerie.
Sur Noirciel, se faire la guerre où se battre sont monnaie courante, à tel point que tous les mâles suivent une formation militaire de quinze à vingt ans, même si elle n'est pas vraiment intensive, il s'agit là quand même d'une bonne base.
Sortant en petites cohortes, les soldats qui n'avaient pas réussi à fuir à temps se virent attribuer des ordres stricts et poussés au combat, chaque général dirigeant un petit groupe de guerriers spécialisés, décidés à isoler et à attaquer séparément les étranges créatures de la manière la plus efficace possible.
Un groupe d'archer se chargea de bombarder l'étrange créature flottante, accompagnés de deux arquebusiers, qui heureusement visaient mal et faisaient plus de fumée que de plomb.
Une contingent de combattantes se jeta sur l'étrange créature qui faisait baver les mâles de la troupe, bien décidés à en découdre bizarrement.
De porteurs de bouclier particulièrement épais et des lanciers se chargèrent de s'en prendre à l'être serpentin, le contingent qui semblait devoir s'en prendre à l'énorme mastodonte quand à lui resta un peu à l'écart, visiblement effrayé.
Quand à ceux qui devaient se battre avec le...machin...truc...chouette...ils se contentèrent de lancer des boulets d'énergie à distance, prudents.
Et au milieu de la tourmente, que faisait Calliphora?
Hé bien elle, elle se contenta de foncer vers les geôles comme une possédée, voyant clair dans le petit jeu de leur assaillant,.
Peu lui importait de perdre ses troupes, la seule chose qu'elle voulait, c'était ne pas perdre son précieux punching-ball!
A peine s'était-elle engagée dans le couloir qu'elle entendit plusieurs voix, la première étant bien sûr celle de l'étrange humain.
La deuxième était bien plus mystérieuse, il s'agissait d'un incessant flot de reproches à peine intelligibles, prononcé avec une voix chevrotante et cacochyme.
La troisième, en revanche, elle ne pouvait pas se tromper quand à son origine, bien qu'étant faible et souffrante.

-Ru...by? C'est toi mon vieux? Il y a un de ces bruits dehors, j'espère que tes p'tits amis vont bien...

Sale...petite...VERMINE!

Ah, ca en revanche c'était Calliphora, laquelle avançait d'un pas rageur en direction de l'humain en train d'essayer de faire quelque chose avec la serrure.
Il avait l'air plutôt inoffensif, mais... vous savez, Calliphora n'a aucun sens de l'honneur!
Préparant une décharge de magie noire, elle posa le pied dans un liquide froid et odorant. Et glissant.
Antilion n'avait visiblement pas fait sa corvée.
Glissant comme sur une plaque de verglas, la reine fit un soleil, sa décharge trouant le plafond avec un fracas de roche pilée parfaitement audible, néanmoins couvert par d'abominables jurons.
Glissant dans la flaque verdâtre, la reine peinait à se remettre sur pieds, inapte à faire le moindre mal à l'humain pour l'instant.
Et ca l'énervait, beaucoup, plus que le fait que son kimono noir et or soit fichu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Lun 1 Sep - 13:34

Les troupes de Calliphora prirent un peu de temps avant de passer à l'attaque, ce qui ne gênait pas du tout les Pokémon de Ruby. Enfin, même quand elles sont passées à l'attaque, ce n'était pas très concluant!

Les troupes qui étaient chargées d'attaquer Popo visaient toujours à côté d'elle, mais son côté prudente fit qu'elle s'éloigna quand même de chaque tir avant de riposter avec ses Balles Ombres. Ruru et Coco se retrouvèrent face aux combattantes de la troupe, mais l'agilité de la Delcatty lui permis d'esquiver les coups dangereux et de mettre des Queues de Fer dans la figure de ses adversaires, tandis que Ruru se téléportait sans arrêt pour laisser foncer ses adversaires dans les murs restants ou les faisait dormir à coup d'Hypnose. Mimi se retrouvée attaquée par des porteurs de boucliers et des lanciers, elle se protégeait avec Mur Lumière, tandis qu'elle enchaînait toujours les Vibraqua et Blizzards pour fragiliser les bouclier et geler les troupes autour d'elle, elle esquivant de son mieux les plus résistants. Zuzu, lui, était plutôt tranquille, les soldats qui devaient l'attaquer avaient peur de sa force brutale. Il sauta vers eux tel un gorille et frappa fortement le sol en utilisant Séisme, détruisant le sol et les constructions et faisant valser les soldat. Les plus résistants avaient droit à un bon Eclate-Roc dans leur face pour rejoindre les autres.

Que se passe-t-il du côté de Ruby? Eh bien Calliphora est arrivée et s'est cassée la gueule en marchant dans une flaque verdâtre, du sang de Blackling sûrement... Ruby profita de l'état de faiblesse de la sœur de Chrysalis pour défouler sa rage dessus. Oui, c'est très rare de le voir comme ça, mais quand il est comme ça, c'est dur de l'arrêter.

  • Alors, petite peste, qu'est-ce que ça fait de se retrouver à terre sans avoir fait le moindre effort? Tu as fait une GRAVE erreur en te jouant de moi de la telle sorte! Tu m'as dupé, et en plus tu as laissé Veill à la boutique! Ce bon vieux fantôme est peut-être grognon, mais sans lui mes Pokémon ne seraient pas en train de détruire ton campement et ton armée! Après ces mots il lança un puissant coup de pied, alimenté par la colère, dans la joue de Calliphora. Il se retourna ensuite vers Chrysalis et lui dit: Ne t'inquiète pas pour les Blacklings, ils ne seront pas morts! Ils auront peut-être fuit, ou ils seront K.O., endormis, ou pris dans la glace. Si il y a des morts, c'est qu'ils auront vraiment chercher la merde!

Après ces paroles, Zuzu arriva en courant vers le cachot où était enfermée Chrysalis. Il se servit de sa force pour faire exploser la porte et posa la petite Blackling entre ses deux "antennes". Il était prêt à en découdre face à Calliphora si il en avait besoin!

  • Je ne compte pas partir avant de t'avoir mise dans le même état que tu as mis Chrysalis! Dit-il en faisant un certain rire sadique.

Ruby était même en position pour frapper lui-même Calliphora. Pour une fois dans sa vie il allait se battre personnellement contre quelqu'un, aux côté de Zuzu qui avait Chrysalis sur sa tête!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calliphora Chélicère


» Messages : 54
» Pièces : 459
» Localisation : Dans vos pire cauchemars, mortels!
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom ::
Classe:
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Lun 1 Sep - 16:30

Ils n'étaient pas préparés à affronter ce genre de choses, les Kamis savent qu'ils redoutaient le pire en débarquant sur l'île.
Mais ca c'était plus que pire, l'enfer sur terre! La fureur divine tombée du ciel! Le purgatoire!
Leur tactique avait tourné en eau de boudin dès les premières secondes, ils ne savaient pas comment rattraper un combat qui semblait déjà perdu!
Les généraux peinaient à contenir leurs troupes qui partaient à vau-l'eau, ils avaient des compétences, ce n'étaient pas des abrutis, mais ils n'avaient aucune solution de rechange pour une telle situation!
Un second coup de clairon résonna au-dessus du champ de bataille, des dizaines d'oreilles se dressèrent avant que leurs propriétaires ne se mettent à courir, abandonnant leurs positions a toute vitesse.
Comme une marée qui baisse, les troupes se retirèrent, les gardes en armure noire ayant tout de même un certain avantage, les autres étant des civils piochés un peu partout dans leur île d'origine.
La plupart étaient fermiers, paysans, il n'y avait pas beaucoup de soldats officiels dans le lot, trop dangereux selon les critères de Calliphora.
En parlant de civil... il y en avait un qui était encore plus désavantagé que les autres, son ventre volumineux distendait son armure de fonction, à tel point qu'on aurait presque dit une femelle enceinte d'un ou deux œufs.
Sa tignasse bleu électrique s'effilochait, annonçant un début de calvitie, visiblement un commerçant habitué à travailler de nuit.
Un garde plus athlétique que les autres le bouscula rudement, le faisant déraper dans la boue sur un pied et tomber sur le dos où il se mit à se tortiller comme un gros ver.
Son ventre était tellement volumineux qu'il ne parvenait pas à se remettre sur pied, il resta donc là, avachi comme une baleine échouée, priant pour qu'une des choses hantant le champ de bataille le considère comme trop gras pour être bon à manger.
En désespoir de cause, il se mit à penser à sa femme, qui était le complet inverse de lui : belle, athlétique, robuste...

-Par les Kamis, j'espère qu'Echo s'en sort mieux que moi...

En essayant de regarder par-dessus son énorme ventre, il lui sembla que quelque chose approchait.
Se recroquevillant sur lui-même, il se mit à couiner, avec tout le courage qui lui restait.

-Nooooooooooooooooon! Je ne suis pas comestible! Va-t'en, ouste! Pas bon! Gras! Berk!

Puis le pauvre Blackling qui n'avait rien demandé ferma les yeux, très fort, attendant que les choses se tassent et que la créature se désintéresse de lui.
Une détonation accompagnée d'un sifflement strident lui fit ouvrir les yeux, pas pour longtemps.
La terre explosa à quelques mètres de lui, le recouvrant d'une épaisse couche de gadoue glacée qui s'infiltra dans son col et lui referma les yeux.
Crapotant à qui mieux mieux, il s'essuya les yeux d'un revers de patte et, mû par une inspiration subite, glissa un regard malaisé vers l'endroit d'où devait venir le tir de mortier.
Le reste des troupes s'était retiré vers les casernes intactes, et de là, se mettait à donner du canon pour tenir leur position.
A sa grande surprise, que des gardes en armure noire, aucune des armures en bronze ou en acier de mauvaise qualité qu'habillaient normalement les autres troupes n'attrapa son œil.
Ils devaient avoir pris le maquis depuis un moment, profitant de l'obscurité.
Avec un peu de chance, les monstres lui seraient passés à côté du fait des nuages noirs artificiels... avec les tirs de mortier, c'était moins sûr. Il ne lui restait plus qu'à prier... très fort.
Il se promit à l'instant que si il y survivait, il ferait du sport jusqu'à ce que son tour de taille redevienne normal.

Du point de vue de Calliphora, ca ne sentait pas vraiment la rose, c'était le cas de le dire... et c'était pas la première fois.
Les mauvaises situations s'accumulaient comme du chiendent, tout d'abord elle s'était fait mal en tombant.
Ensuite, ce répugnant humain avait osé lever la main sur elle, cette immonde chose rose, dégoûtante et poilue l'avait touchée , c'était plus que ce qu'elle en pouvait supporter sans devenir enragée.
N'écoutant pas le reste des paroles de l'humain, elle laissa échapper un gargouillement inhumain, se remettant sur pattes en moins de temps qu'il n'en faut pour manger un criquet.
Les crocs découverts jusqu'aux gencives, la bave aux lèvres, elle jeta un regard plus qu'incendiaire à la chose qu'elle avait le plus envie de trucider à ce moment précis : Ruby.
Sa consœur était bien moins vivace, s'étant faite ramasser par la grande créature, elle s'était laissée poser sur sa tète et s'accrochait faiblement à ses cornes, n'ayant pas pu répondre à Ruby avec autre chose qu'un chuintement étouffé.
Elle n'était qu'une minuscule petite chose amorphe à cet instant, incapable de faire autre chose que regarder ce qui se passait sous ses yeux.
Avec un hurlement strident, Calliphora parvint à se souvenir que l'obscurité ambiante l'avantageait.
Sans avertissement, elle forma de l'ombre d'étranges choses distordues, griffues, qui se lancèrent immédiatement à l'attaque de Ruby.

------------------------------------------------------------------------
~Dé action~
Parfait : Les choses se jettent comme des brutes sur Ruby et Zuzu, leur infligeant de gros dégâts à coup de griffes.
Bien : Même chose que parfait, mais effet moins impressionnant.
Ok : Quelques formes s'évanouissent en chemin, mais les autres atteignent quand même leur but.
Raté : Les formes se vaporisent avant de toucher Ruby et Zuzu.
Euh... : Tu aurais dû rester hors de cette flaque Calliphora, ca glisse toujours autant!


Dernière édition par Calliphora Chélicère le Lun 1 Sep - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

*PNJ general*
« PNJ General »
« PNJ General »


» Messages : 1833
» Pièces : 752





MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Lun 1 Sep - 16:30

Le membre 'Calliphora Chélicère' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'Dé action' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Jeu 11 Sep - 21:44

Les Pokémon de Ruby continuaient toujours de faire valser les soldats de Calliphora, épargnant ceux qui fuyaient, et faisant regretter ceux qui tentaient d'interférer dans le combat Calliphora VS Zuzu et Ruby. A un certain moment, un Blackling qui avait un "léger" embonpoint apparus. Celui-ci devait sûrement essayer de fuir, mais un garde plus musclé, tout aussi pressé, le bouscula et le fit tomber. Ruru et Coco virent le pauvre Blackling qui risquait de mourir à tout moment, et parlèrent tout en se battant:

  • On ne peut pas laisser un citoyen comme ça... Si un citoyen venait à mourir ici, Chrysalis en voudrait beaucoup à Ruby... Dit la Kirlia
  • Eh bien, vas-y, je peux m'occuper d'eux facilement!
  • J'espère que tu réussiras, tu es assez naïve je te rappelle...
  • Certes, mais chez les Pokémon, être naïf rend plus rapide!

Après cette courte discussion, Ruru se téléporta vers le Blackling au ventre qui pourrait faire celui de deux ou trois humaines enceintes... Lorsqu'elle apparu aux côtés de cette personne, elle commença par faire quelque chose de nouveau... Elle concentra l'énergie de la Lune invisible, et envoya cette énergie vers les mortiers qui tiraient (involontairement?) près de la grosse personne. Après cette attaque, le corps du Pokémon s'illumina. Ruru devint toute blanche, et changea de forme, avant que la lumière disparaisse et révèle un Pokémon ayant un aspect proche de celui de Kirlia, mais sous forme d'un jeune et jolie femme... Gardevoir!

Après son évolution, Ruru attrapa le Blackling et se téléporta dans un coin sans danger, avant de se téléporter auprès de Zuzu et Ruby, qui avaient pris quelques coups par Calliphora. Les deux Pokémon se parlèrent, et le Laggron s'en alla en détruisant un ou deux bâtiments dans son passage, tout en gardant Chrysalis sur sa tête.

  • Qui...? Oh! Ruru?! Dit Ruby, étonné, suivit d'un hochement de tête de la part de Ruru. Tu as évolué?! Oh mon dieu! Tu es tellement plus belle! Bien, tu te battras à la place de Zuzu! Montre-moi de quoi tu es capable sous cette forme, Ruru! Lança-t-il en pointant son doigt vers Calliphora.

Ruru retenta à nouveau l'attaque qu'elle avait utilisé pour aider l'autre Blackling, mais en vain. A la place, elle concentra son énergie psychique sur Calliphora, la faisant voler au dessus du sol, l'empêchant de faire quoi que ce soit, et la contrôla comme elle voulait!

Dé Action: Choc Mental:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

*PNJ general*
« PNJ General »
« PNJ General »


» Messages : 1833
» Pièces : 752





MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Jeu 11 Sep - 21:44

Le membre 'Ruby' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'Dé action' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Calliphora Chélicère


» Messages : 54
» Pièces : 459
» Localisation : Dans vos pire cauchemars, mortels!
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom ::
Classe:
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Ven 12 Sep - 9:56

Lorsqu'on croît sa dernière heure arrivée, les réactions des uns et des autres sont souvent surprenantes, à tel point qu'on n'aurait pu les deviner à l'avance, même en connaissant la personne sur la pointe des sabots.
Pour ce qui est de Weevil, le malheureux commerçant du marché central de la capitale de Noirciel, cette réaction se résuma à prier fervemment les Kamis pour qu'ils lui envoient quelque chose qui pouvait le sortir du pétrin dans lequel il était coincé par sa bedaine.
Et ce quelque chose se manifesta en l'apparition d'une étrange petite chose toute fluette, qui ressemblait à une jeune fille avec une jupe venue d'on ne sait où.
Au début, Weevil pensa qu'il s'agissait d'un Yokai chargé de l'emmener tout droit dans le monde d'en-bas, et à ce moment là il regretta amèrement d'avoir posé autant de fois un sabot très discret sur la balance lorsqu'il devait peser des provisions à vendre.
Il ne pouvait quand même pas être envoyé en enfer pour ça, c'aurait été quand même très injuste vous pensez pas?
Il se tranquillisa (à moitié) quand l'étrange apparition canonna les mortiers avec un boulet d'énergie ma foi fort conséquent, qui fit exploser un bon morceau d'une des casernes comme si elle était faite de carton pâte.
Par contre, l'étrange éclat de lumière qui émana de la créature refit monter son panicomètre à toute vitesse... avant de laisser place à une stupéfaction béate devant la nouvelle forme de cette dernière.
Weevil pensa que si les anges existaient, ils devaient ressembler à cela trait pour trait.
L'"ange" l'attrapa comme un gros sac de patates et... avant même qu'il aie eu le temps de comprendre quoi que ce soit, le paysage se brouilla avant d'être remplacé par un autre, correspondant à peu près à la lisière de la forêt.
L'être étrange s'évanouit comme si il n'avait jamais été là, laissant derrière lui un Weevil désappointé, qui repéra bien vite une assemblée de fuyards planqués derrière les arbres, regardant le nouveau venu avec des yeux comme des soucoupes.
Weevil se demanda soudain si le saké gardé un peu trop longtemps à l'humidité n'avait pas des effets bizarres sur sa personne.
Puis, il reporta son regard sur le champ de bataille, toujours aussi canonné qu'avant, se demandant comment les autres andouilles fidèles à Calliphora allaient s'en sortir avec les trois quarts de leurs effectifs au tapis.
Et visiblement, la question n'était pas de comment ils allaient s'en sortir, mais de comment ils allaient pouvoir prendre la fuite.
Et également, faut pas oublier, de comment ils allaient faire pour traîner leur irritable monarque avec eux.
Rien qu'en pensant à l'énergie à déployer pour cela, la pleine caserne poussa le plus gros soupir collectif que l'histoire de la royauté Blackling aie jamais connue.
Et Antilion, poussé du coude par tous ses camarades, se sentit obligé (plus ou moins) d'aller chercher la responsable du bazard ambiant, non sans avoir largement pesté auparavant.
Grommelant sous la pluie de boulets, il trotta vers les geôles, s'abritant par occasions derrière des ruines.
S'engouffrant par la porte défoncée, il eut tôt fait de tomber sur un groupe d'antagonistes et... sur une Calliphora agitée dans tous les sens comme une poupée de chiffon par une force invisible.
Elle s'écrasa une fois, deux fois, trois fois sur le sol avant que l'étrange énergie ne relâche sa prise.
Se relevant immédiatement, elle gronda et prépara une décharge d'énergie.
Sonnée, partiellement blessée, elle aurait certainement pu continuer si... hé bien... si....

*BRRRROUUM*

Le mur d'enceinte qui communiquait avec le couloir s'effondra, abatte par un boulet mal placé, révélant le champ de bataille et l'armée de Calliphora en déroute.
Il fallut quelques minutes à la monarque pour comprendre ce qui se passait, et encore plus pour admettre qu'elle était dans de beaux draps.
Sa paupière droite marqua un tic, la gauche en fit autant, elle se tourna ver l'arrière, apercevant un Antilion assez confus, puis regarda à nouveau l'intrus.
Elle n'avait aucune chance de finir ce combat et de vaincre tous les autres monstres à l'extérieur, c'était plus dans les cordes de Chrysalis, qui d'ailleurs avait pris la poudre d'escampette avec l'autre vilaine chose.
Bouillonnante de colère, elle rassembla ses forces, préparant un tel boulet de canon énergétique à la pointe de sa corne que sa mâchoire vibrait légèrement.
Elle avait beau avoir perdu d'avance, l'autre emmerdeur ne l'emporterait pas au paradis, elle allait lui faire regretter de l'avoir provoquée de toutes manières!
Rugissant comme une bête enragée, elle lâcha la pression de son attaque brutalement, créant un flash de noir puissant.
Avant de pouvoir voir si son attaque avait été couronnée de succès, elle se retira dans le tunnel, courant derrière un Antilion plutôt pressé de se retrouver à un endroit plus confortable!
Ouaip, très très pressé!

--------------------------------------------

Dé action : puissance du blast.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

*PNJ general*
« PNJ General »
« PNJ General »


» Messages : 1833
» Pièces : 752





MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Ven 12 Sep - 9:56

Le membre 'Calliphora Chélicère' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'Dé action' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Dim 14 Sep - 13:24

La dernière attaque de Calliphora ne fut pas une grande réussite... Ruby et Ruru eurent quelques légers dégâts, mais rien de gênant du tout. Le truc moins cool dans tout ça, c'est que la méchante reine des Blacklings a pu s'enfuir. Bon, Ruby était plutôt content que ce combat n'ai pas durer... Le combat était fini de tous les côtés, que ce soit pour l'anéantissement des troupes fidèles à Calliphora ou le combat contre elle.

Le jeune humain retrouva tous ses Pokémon et sortit du campement. Sortis de cette masse de ténèbres, la petite troupe se posa, et Zuzu mit Chrysalis par terre. Ruby remarqua le collier puis parla à la Blackling.

  • Eh bien, t'es dans un sale état... J'imagine que c'est à cause de ce collier que tu n'as pas pu sortir toi-même.

Ruru s'approcha de Chrysalis, se mit à genoux, et examina le collier. Après quelques courtes minutes, elle posa sa main sur le collier, puis commença à utiliser ses pouvoirs psychiques pour l'enlever, ce qui fut couronné de succès! L'humain prit la Blackling dans ses bras, tel un bébé, pour la porter. Il essaya ensuite de retrouver les rescapés de l'attaque, pour s'excuser des dégâts qu'il a causer... Lorsqu'ils étaient dans le champ de vision de la petite troupe, Ruby s'approcha d'eux plus vite et leur dit:

  • Je tiens à m'excuser pour les dégâts que je vous ai causer... Si il y a des blessés grave, je ferais mon possible pour les aider... En tout cas, il va vous falloir trouver un nouveau lieu où loger maintenant...

Ruby pensa que Calliphora voudrait sûrement la peau de ses soldats pour avoir fuit durant l'attaque menée par Ruby. Mais il pensait surtout qu'il allait désormais être le pire ennemi de cette Blackling écœurante...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chrysalis


» Messages : 448
» Pièces : 459
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Chrysalis Chélicère
Classe: Princesse éjectée du trône
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Dim 14 Sep - 17:21

Chrysalis



Ayayaaiiiiiiiiiiiyyyyiiiiiiiiiiiiiiii................................. mon dooooooooos, mon ventre, mes joues, ca f'sait maaaaal!
J'étais plus qu'un paquet de nerfs fragiles, à vif, couvert d'ecchymoses en demi-cercles et de plaies de tailles diverses et variées.
La seule chose que je pouvais faire sans gargouiller plaintivement à cause de la douleur était de tirer la langue, et ce n'était pas la chose la plus utile au vu de la situation.
En tout cas, je savait enfin quel genre de point de vue sur le monde à un mastodonte tel que Zuzu, dieu que c'était haut... il y avait de quoi avoir peur de se casser la figure, ou avoir le vertige.
Au moins, j'avais de quoi m'accrocher, et les Kami savaient que je n'ai pas lâché prise une seule milliseconde!
En fait, j'étais tellement occupée à m'accrocher aux cornes du Pokémon que j'en ai presque oublié le champ de bataille, jusqu'à un moment ou il fonçait dans un peu moins de bâtiments.
Là, j'ai pu desserrer mon étreinte et jeter un œil au terrain, je vais être honnête avec vous, je n'ai pas aimé ce que j'ai vu, du tout.
Mon sang a commencé à bouillir dans mes veines en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "criquet frit", j'ai lancé un long sifflement de fureur vers le champ de bataille, les larmes aux yeux, me jurant de courir après Calliphora aussi rapidement que possible pour ce qu'elle avait fait à mes précieux sujets.
Il n'y a pas de mot pour décrire ce que je ressentais, ni en Scaragowa, ni en langue commune, ni dans aucune autre d'ailleurs!
J'ai gardé un œil sur le champ de bataille jusqu'à ce que tout soit fini, les oreilles et les yeux grands ouverts pour ne pas en louper une miette, assise sur la tète du bon vieux Zuzu.
Même si je ne pouvais pas vraiment changer quoi que ce soit, et que de voir ce genre de choses me faisait plus mal que n'importe quelle raclée, je me sentait obligée de regarder, ne serais-ce que parce que j'avais ma part de responsabilité dans ce capharnaüm.
Je me sentait reconnaissante envers Ruby de n'avoir pas fait couler le sang, il avait pris grand soin des choses, je me suis demandée si les lois de Noirciel autorisaient le fait de décerner une décoration à un étranger.
Le campement dévasté était somme toute assez propre, pas de cadavres, le sol avait gardé sa teinte brunâtre caractéristique, même si il avait été piétiné longuement.
De nombreux trous avaient été creusés par les mortiers, détruisant ce qui restait des structures de pierre et enfouissant les bouts de toile et de bois des tentes sous la terre projetée par les explosions.
J'ai regardé donc silencieusement le bordel ambiant, attentant que quelque chose se passe, je ne savait pas quoi exactement, mais quelque chose.
Puis Zuzu a fini par bouger, me trimballant directement vers un endroit plus confortable et ensoleillé -doux euphémisme, vu qu'on était sur l'île Tropatroce, pas le meilleur endroit pour bronzer- situé plus loin du camp.
En regardant derrière lui, j'ai pu voir une petite troupe de rescapés s'avancer discrètement à la queue-leu-leu à quelques mètres de distance.
Mais je n'ai pas eu le temps d'en voir d'avantage, le pokémon m'ayant attrapée et déposé sur le sol avec précautions.
J'ai jeté un regard à un Ruby qui venait d'arriver, l'écoutant en hochant doucement la tète, j'ai préféré ne faire aucun commentaire sur mon état.
Puis ensuite, une étrange créature s'est montrée, je ne l'avais jamais vue auparavant, mais je connaissait toute l'équipe de mon cher ami, alors qui...
Cette nouvelle venue s'est chargée de défaire mon collier, une fois déverrouillé il est tombé à terre avec un *plof* pas très impressionnant.
Ce qui m'a en revanche déplu, c'est quand Ruby m'a attrapée pour me porter dans ses bras, j'avais beau être plus légère que la moyenne Blackling, j'étais pas un bébé quand même!
Mais bon, n'ayant pas vraiment le courage de riposter, j'ai préféré le laisser faire, faisant quand même la moue, les quatre pattes ballantes.
Il m'a donc trimballée vers le petit groupe de rescapés, les visages les plus divers se voyaient au milieu de la foule, de l'émerveillement à l'admiration en passant pas le "WTF" le plus total.
Je n'ai pas su tout de suite si ils avaient compris les mots de Ruby, mais au vu du regard étonné collectif qu'ils se sont lancés, j'ai deviné que non.
J'ai donc patiemment traduit la phrase, rendant à la foule un air plus rassuré.
Il ne s'est rien passé pendant un petit moment, tout le monde méditant sur les mots de Ruby, moi compris dans le tas, jusqu'au moment où...

"Clap Clap Clap"

J'ai levé les oreilles, fouillant la foule du regard pour trouver l'origine du bruit, tombant sur une femelle Blackling à la tignasse d'une couleur rougeâtre assez étonnante.
Et cette femelle applaudissait le héros du jour, tout bêtement.
Lentement, comme si ils étaient gênés de ne pas y avoir pensé plus tôt, le reste de la foule suivit, s'enhardissant bien rapidement.
En quelques secondes notre Ruby était récompensé à juste titre par un tonnerre ronflant d'applaudissements, ponctués par quelques vivats et lancers de casques en l'air (qui retombaient le plus souvent sur la tète de quelqu'un d'autre).
Et moi aussi, du fond des pattes de mon sauveur du jour, j'ai pas pu m'empêcher de frapper doucement dans mes pattes, lui donnant un sourire plein de gratitude.
Mais alors que le moment ne semblait pas être plus euphorique, une voix de crécelle se fit entendre, écorchant les oreilles d'à peu près tout le monde.

-Et moi alors? Vous m'oubliez?

Sortant de derrière Ruby, parvenu jusqu'à bon port d'on-ne-sait-où, venait d'apparaître le vieux Veill, venu récolter sa part de gloire.
Et bien tant pis pour lui, même si il avait parlé Scaragowa, personne dans la foule n'était dupe quand à son implication dans l'histoire.
Au premier rang, une femelle vit son fils se mettre à gigoter dans ses bras, il était si jeune qu'il avait encore l'apparence d'un gros ver grisâtre, avec pour seules pattes deux petits machins à l'avant de son corps.
Le bébé fixa ses yeux en bouton de bottine d'un rouge intense sur le vieil ectoplasme, renifla un peu, gagnant toute l'attention de la foule et...

"PRRRRRRRRRRRTTTTTTTTTTTTTTTTT!"

Sortant une langue d'une dixaine de centimètres, il la tira effrontément au vieux casse-pieds, provoquant un éclat de rire généralisé qui gagna toute la foule en un quart de seconde.
Même moi, qui n'avait pourtant aucun intérêt à rire dans mon état, était pliée en deux, me tenant les côtes douloureusement.
Et le Vieux regarda tout le monde rire de lui, les lèvres pincées, poussant de petits "Rhôôôô!" à qui mieux mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Sam 27 Sep - 14:26

Lorsque Ruby parla, le Blacklings en face de lui n'avaient pas l'air d'avoir compris ce qu'il disait à en juger les têtes qu'ils tiraient. Chrysalis décida donc de leur traduire ce que l'humain avait dit. Ruby était tout de même inquiet pour l'état de son amie, et ce demandait s'il ne devrait pas courir vers un hôpital pour la soigner en vitesse, quand soudain les sujets(?) de Chrysalis applaudirent le jeune homme et ses Pokémon pour leurs actions du jour... La petite troupe était plutôt gênée, mais heureuse, par ces applaudissements.

  • Héhéhé... Je n'ais plus l'habitude d'être applaudit moi! dit Ruby, se frottant le crâne avec gêne.

Suite à cela, Veill sorti (enfin) de sa cachette et parla avec le langage des Blacklings. Ruby se disait qu'il était temps qu'il se montre cet ectoplasme, tout en ajoutant dans ses pensées qu'il s'agissait juste d'un vieux froussard, rien de plus. Un jeune Blackling alla vers Veill, le renifla et tira la langue de manière bien effrontée, ce qui fit rire Ruby et ses Pokémon avec les Blacklings.

  • Je n'ais pas envie de jouer mon rabat-joie, Chrysalis, mais on devrait t'emmener à un hôpital pour te soigner... Sauf si tu souhaite rester avec tes semblables, à toi de voir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chrysalis


» Messages : 448
» Pièces : 459
» Age : 20



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Chrysalis Chélicère
Classe: Princesse éjectée du trône
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Mar 30 Sep - 20:12

Chrysalis



Awww, c'était meugnooon, le p'tit Ruby était gèné de voir qu'on l'aimait autant!
Enfin, il l'avait un peu cherché, f'aut aussi l'admettre, on sauve pas les gens sans un minimum de conséquences!
Quand se posa la question de l'hosto, une chose fut sûre, si j'y allais pas, j'avais des chances d'y rester, faute de matos pour me soigner sur place.
Je haussais les épaules (allongée, c'est pas simple) et transmettais la nouvelle ainsi que ma réponse à la foule qui se mit instantanément à pousser de haut cris, peu enclins à perdre à nouveau une souveraine à peine retrouvée.
En agitant la patte je pus retrouver le silence, les quatre pattes ballantes, je regardais Ruby tristement.

-Va pour l'hosto.

Je donnais ensuite des instructions précises au survivants : qu'ils s'installent sur l'île pour un temps et utilisent les réserves de nourriture qui restaient.
Je promettais de m'occuper d'eux sitôt guérie et apte à remettre tous ces éclopés sur une voie plus facile à arpenter, même si vu mon état, ca allait être pas triste!
Finalement, je me risquais à poser une question qui m'énervait, qui me TITILLAIT énormément depuis un bon moment déjà!

-Mais c'est qui cette créature blanche?




Tiny Green Queen can do great things.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   Sam 18 Oct - 19:13

Lorsque Ruby demanda à Chrysalis si elle préférait aller à l'hôpital ou rester avec son peuple, celle-ci répondit pour l'hôpital assez tristement. Juste avant cela, elle avait dit un truc aux autre Blacklings qui qui n'avaient pas l'air très joyeux, mais Ruby ne savait pas du tout de quoi il s'agissait, et espérait que ce n'était pas très important.

Par la suite, le petite bestiole disait encore des choses à ses semblables, en laissant Ruby toujours dans autant d’incompréhension, mais en s'en fichait un peu. Si Chrysalis ne lui traduisait rien, c'est que cela devait être sans importance.

Enfin, Chrysalis s'adressa à nouveau à Ruby, avec une expression moins triste qu'avant. Elle se demandait qui était cette créature blanche, en parlant de la Gardevoir, Ruru. Ruby sourit et annonça:

  • Hahaha! Elle, tu la connaît! C'est Ruru, ma Kirlia. Les Pokémon n'ont pas la même croissance que les autres créatures vivantes. Lorsqu'un Pokémon rassemble les condition nécessaire à sa croissance, appelée évolution, il se transforme, en changeant plus ou moins. Un Pokémon évolué est considéré comme faisant parti d'une autre espèce, mais fait toujours parti de la même famille de Pokémons! Maintenant ce n'est plus une Kirlia, mais une magnifique Gardevoir! Tu la trouve comment?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arc Cristal 4 : Ruby à la rescousse! [Pv Calliphora-Ruby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mushroom Kingdom :: Région reculée du Royaume :: L'Île Tropatroce-
Sauter vers: