Partagez | 
 

 Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité







MessageSujet: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Dim 5 Déc - 17:26


    The Psychopathe
    Miu




      Nom : Aucune idée...
      Prénom : Miu
      Âge : 18 ans d'existence..
      Surnom(s) : Miu, n°88, la dingue, la folle d'à côté, la psycho', la tarée de service, monstre, créature sanguinaire, etc.. Des surnoms assez sympathiques.. HAHA!
      Race : Gijinka (humanoide ou hybride)
      Camp : MAL! MOUAHAHAHA
      Origine(s) : Frimapiquienne (côté humaine) et Altamarienne (côté Pokémon), mais sinon.. Mes origines, c'est la table d'opération. :D *sort*
      Groupe : Voyageurs. ~
      Race : Ginjika (Hybride ou humanoïde)
      ADN de : Humaine et de Pokémon
      Type Pokémon : Latias
      Type : Dragon & Psy.
      Double/Triples comptes : C'est mon premier compte
      Mon ancien perso était : -


    Description physique


      Quand vous verrez vous vous direz sûrement "Waahh.. C'est qui cette rousse là? :noel:" Donc pour commencer, Miu est une jeune fille qui a terminée sa croissance, en gros elle ne grandira plus, la Gijinka gardera ses un mètre soixante-six pour le restant de ses jours. Donc elle est assez grande pour une fille, mais n'empêche qu'elle est super légère, non elle n'est pas anorexique ou toute chose s'en rapprochant, c'est juste que sa masse est légère, même normale en fait. Ce qui signifie que la jeune fille se déplace rapidement et peut esquiver les coups des autres avec une facilité incroyable. Ou encore faire des acrobaties qui semblent tellement impossible.
      Ses bras et ses jambes sont robustes, légèrement musclés, mais on ne le remarque seulement si elle serre très fort un objet, sinon ça ne se remarque pas vraiment. Ses jambes robustes lui permettent de courir plus rapidement et ses bras lui permettent de mieux résister à des coups ou donner des coups forts, quoi qu'elle utilise plus ses griffes pour le combat. Sa peau est assez pâle par rapport aux gens normaux, à croire qu'elle pourrait être un vampire (non, elle ne inspire pas devenir cette horrible chose du nom de Edward Cullen), mais sa peau est pâle à en croire qu'elle serait malade ou un truc du genre. Heureusement, qu'elle ne ressemble pas à une poupée en porcelaine, je n'imagine même pas le drame. x3
      Ensuite, ses cheveux sont... Rouge ou orange, un contraste dans le genre, ses cheveux sont courts, ni plus ni moins et c'est une rousse et fière de l'être. :fou: Une paire d'oreilles sont sur sa tête, des oreilles de dragon, mais elles sont un peu étranges ses oreilles, car elles sont pelucheuses, donc ça fait rêver pas mal de gens qui veulent faire des ses oreilles un porte-bonheur.. x) Ses yeux sont d'une étrange couleur miel, même dorée en fait, son regard de folle vous donne au premier coup d'oeil des frissons au dos, on ne sait pas vraiment comment elle le fait, mais elle a un de ses regards à faire peur aux gens. Un regard de psychopathe même..
      Quand la colère l'envahit, ses yeux changent subitement de couleur, ses yeux deviennent d'une étrange couleur.. Le rouge carmin, couleur du sang, cette couleur hait par certaines personnes.. Cette couleur qu'on pourrait décrire de "maudite". Et ses ongles deviennent pointues, capable donc de déchirer la peau et tous ce qui passeraient sous ses mains.
      Miu possède aussi des ailes d'ange de couleur rouge qui sont contractiles, donc elle peut les laisser apparaître et les récontracter à son dos. Ces ailes sont tels des flammes brûlantes derrière son dos. On ne peut pas les lui arracher aussi facilement qu'on le croit. Il faut vraiment de la force pour lui arracher les ailes.

      Je ne l'ai peut-être pas dit, mais Miu possède trois formes, celle que je vous ai décris là est sa forme normale et sa forme berserk ou quand elle est en colère, quoi que c'est pas une forme en particulier.. Juste une transformation..

      Sa deuxième forme est sa forme Pokémonienne. Quand elle se transforme en Pokémon, celle-ci devient une petite Latias. Un Pokémon de type Dragon et Psy. Les couleurs de bases de ce Pokémon est le rouge et le blanc. Les Latias ressemblent étrangement à des oiseaux qu'à des Dragons. Les yeux de Latias sont d'habitude jaunes miel ou dorés. Sur sa poitrine, un triangle bleu clair y est dessiné. Miu en sa forme Pokémonique a une paire d'ailes qui lui sert logiquement à voler dans les cieux ou au-dessus de l'eau. Cette forme n'a rien de spécial, à part que cela lui sert d'être invisible aux yeux des autres et que cela peut duper les adversaires..

      Sa dernière forme est sa forme simple et même peut-être sa forme la plus faible. Elle ne prend que cette forme pour des occasions spéciaux ou pour simple envie de ne pas se faire repérer aussi facilement par des gens qu'elle pourrait connaître..
      Alors comment décrire sa dernière forme.. Et bien disons que quand elle se transforme. Quelques détails physiques changent aussi. Tel que la couleur des cheveux et leur longueurs. Ses cheveux deviennent argentés ou blanc comme de la neige (à vous de voir) et deviennent plus longs et raides. La couleur de ses yeux, eux ne changent pas c'est toujours ce jaune habituel.
      Par contre la taille de Miu changent aussi et bien évidemment, la demoiselle devient plus petite. Faisant sous cette apparence dirait-on un mètre quarante-huit. Sinon il n'y a rien d'autres à rajouter..

      Quoi que je pourrais encore parler de son style vestimentaire. ~
      Mais cela vous intérésse-t-il vraiment, huh? Et bien disons que la jeune fille n'a pas de goût en particulier, mais si elle devait choisir un style, je dirais que ce serait décontracté ou alors simple. Miu n'a jamais été fan du maquillage ou des accessoires "mignons".
      On peut souvent reconnaître Miu qui est presque toujours vêtue d'une robe noire qui lui va un peu près vers les cuisses et elle ne porte que de simple chaussures noires. Mais cette robe a une image bien étrange. Celui d'un dragon rouge qui mange le Soleil.
      Sinon il se peut qu'elle s'habille d'un Kimono, mais c'est rare ou alors elle prend ce qu'elle trouve sous la main.

    Description du caractère


      Hum, hum... Par où commencer? Euhh.. Et bien pour être franche et directe.. Miu est dérangée mentalement. Ouaip. Me demandez pas pourquoi. Mais cette jeune fille est bien folle. Sa folie est aussi vaste que le néant.
      Mais bon faut aussi avouer que cette fille est aussi complètement débile, sa logique surpasse la logique d'un poisson rouge.. --'' Malgré qu'elle est un Q.I. plutôt élevé, sa débilité reste tous de même la même. Sinon passons les détails inutiles sur son intelligence.
      Ensuite y a un trait de caractère que vous remarquerez immédiatement en rencontrant la jeune fille, c'est son esprit bien ouvert. Son imagination est aussi vaste qu'une étendue d'eau à perte de vue. La fille est capable de s'imaginer beaucoup de choses et se poser des questions sérieuses. Mais cela ne l'empêche pas d'être malicieuse et bavarde.. Très bavarde même, mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne reste pas sur ses gardes ou ne se méfie pas de vous. Attention, cette fille vous observe, elle vous analyse, c'est une vraie machine. Elle peut facilement trouver les points forts et points faibles des gens ce qui fait d'elle une redoutable adversaire.
      En parlant d'adversaire... Cette fille est dingue.. Non, sérieusement, elle est dingue dans le mauvais sens du terme, c'est une frappe à dingue, une malade mentale, une folle, une shizophrène, une psychopathe.. Enfin tous ce que vous voulez!
      On ne peut pas non plus faire confiance à Miu, celle-ci n'est pas du genre à être une bonne confidente, du moins si l'affaire ne semble pas intéressant elle ne le garderait pas forcément secret. Genre si l'information qu'elle a reçu li rapporte quelque chose d'intéressants, c'est sûr qu'elle n'ira pas crier sur tous les toits ce qu'elle a entendu. xD
      La jeune dragonne a de mauvaises tendances à aimer faire des blagues de mauvais goût, elle aime bien aussi voir la figure défigurée par le choc de sa victime. Parce que la rousse trouve cela particulièrement drôle de voir une personne choquée.. C'est pour cela qu'elle aime bien enquiquiner les gens, surtout les gens qu'elle connaît.
      Sur un terrain de combat, la demoiselle est sans merci. La pitié et la délicatesse ne font pas partie de son vocabulaire ou de sa connaissance. Ce qui compte pendant un combat, pour elle en tout cas.. C'est l'amusement et la mort ou la vie.
      Pour elle, la vie est un grand plateau de jeu où les êtres vivants ne sont que des simples pions, noirs, blancs ou rouges...
      Pendant un combat, Miu devient une bête féroce, une "arme vivante" même. Ses pulsions meurtrières sont plus fortes (tient, tient.. Ça vous rappelle pas quelqu'un? xD) et le sang coule bien évidemment. Elle devient très agressive et sadique. Ah... Quand on parle de sadisme, Miu est vraiment quelqu'un de cruel.. Si vous voulez un simple adjectif qui décrirait Miu pendant une bataille.. Ce serait : Sanguinaire.. Ouais, le seul mot qui résume un peu près ce qu'elle pourrait faire à son opposant.
      Hors combat, Miu est quelqu'un de assez détendue, elle n'aime pas trop prendre les choses au sérieux et préfère prendre son temps. Trouvant qu'être sérieux est parfois "ennuyeux" ou alors lui demande trop d'efforts d'après elle. Mais quand quelque chose devient intéressant, c'est là qu'elle devient active (mais pas pour autant sérieuse), surtout les jeux, cela l'amuse plus que tous. Les jeux où on risque la vie ou autre d'intéressants.

      Son passe-temps favoris est l'observation des étoiles et des nuages, pour une étrange raison.. Elle aime bien monter sur un toit ou sur un rocher pour voir le ciel, que se soit soir ou matin.
      Sa couleur préférée est bien évidement le couleur de ce liquide qui coule dans vos veines... Ce truc qui se verse après vous avoir accidentellement ouvert le doigt avec un couteau.. Oui, je parle bien du sang.. Donc du rouge en général..
      Sa nourriture favorite est le Dango en général.. (Ah, non sortez pas un de vos jeux de mots débiles). Le dango (団子) est en fait une sorte de boulette à base de farine de riz, et dont il existe énormément de variétés, parfois même régionales. Très anciens, ils existent au Japon depuis l'ère Jōmon (période qui s'étend entre le Xème millénaire et le IIIème siècle avant J-C), et étaient originellement préparés à base de châtaignes et de graines. Ce n'est que bien plus tard, à partir de la période Muromachi (entre le XIVème et XVIème siècle), que les boulettes de dango sont présentées sur un bâton, chaque brochette devant contenir cinq boulettes (contre trois ou quatre actuellement).
      Plus généralement, le mot "dango" sert maintenant à désigner quelque chose de rond, principalement dans le domaine culinaire. Cela correspond un peu à l'équivalent de "boulette" en français (ou encore "dumpling" en anglais, qu'il n'est pas rare de trouver écrit au Japon en katakana). (Merci à :Source parce que j'avais la flemme d'en écrire plus sur cela :3)
      Son but..? Trouver Jirachi (le nain des voeux) pour faire réaliser un de ses voeux les plus chers.

      Miu n'a pas particulièrement d'amis, en fait elle s'en fout, c'est soit tu m'accompagnes et c'est tout, soit c'est rien. Elle trouve que les relations avec les autres personnes sont difficiles à maintenir et que cela demande trop d'efforts (lire plus haut). Aussi est-il que cela complique les choses avoir des relations avec les autres et la jeune dragonne pense que cela n'amène que des problèmes inutiles et que c'est une corvée d'être proches avec des gens.
      Mais le plus grand problème est quand même qu'elle ne souhaite pas avoir d'amis, elle a vécu des choses dans son passé qui l'a fait littéralement changer. Ce n'était plus l'expérience réussie naive, non elle est devenue une créature détestable et solitaire. Miu sait qu'elle ne peut plus vraiment faire confiance aux gens, après ce qu'elle a vécu.


    Histoire



    « La mort est quelque fois un châtiment ; souvent c'est un don ; pour plus d'un, c'est une grâce. » Sénèque


    Quelle est ce sentiment? Ce sentiment de vide absolu? Comme si on vous aurez brutalement arraché le coeur.. Comme si votre coeur était gelé.. Comme si la pendule se trouvant en vous s'était complètement arrêtée.. Le rouage s'était comme arrêté pour moi pendant un laps de temps, cette impression si étrange.. Comme ci quelqu'un venait de vous empoisonner ou donner un choc électrique.. Une respiration lente.. Puis rien, le silence prit place pour y régner de toute sa splendeur... Ce silence à la fois craintif et admiratif, rien ne pouvait l'égaler, ni le bien, ni le mal. Avez-vous déjà eu cette impression que quelqu'un vous fixe sans vous lâcher du regard? C'était comme si un tableau avec le portrait d'une personne vous donnait l'impression de vous fixer alors que ce n'était pas le cas.. Un soupire se fit entendre, le désespoir m'envahit rapidement, cela ne provenais pas de moi.. Non, mais de l'extérieur.. Petit à petit, une lumière forte apparu à ma vision, puis des choses flous qui devenaient petit à petit plus précis et je pu apercevoir des têtes de personnes.. Il y avait deux hommes et une femme, la femme me fixait et les deux hommes étaient près des machines. Ils étaient tous trois habillés de blanc et portaient des lunettes.. La femme s'exclama et disait quelque chose aux deux hommes qui s'approchèrent de moi, surpris. Je ne comprenais rien à leur parole, c'était comme si mon cerveau était embrouillé. Les trois personnes avaient l'air heureux, je ne pu que les observer, curieuse.. Et à ce moment-là, je ne connaissais pas cette vérité lourde..

    Une semaine passa, un des trois personnes m'apprenait chaque jours de nouvelles choses, la première chose qu'on m'apprit était de marcher, c'était un peu compliqué, mais ça allait parfaitement, mes jambes s'habituèrent à marcher. Ensuite on m'apprit à écrire, lire et à parler, en premier, j'avais du mal à comprendre ce qu'on me disait, mais mes oreilles s'habituèrent et je pu déchiffrer ce qu'on disait. Un mois plus tard, on m'apprit l'art du combat, c'était amusant et pas compliqué du tout, de plus que j'étais très agile et rapide donc les coups qu'on essayait de me donner me touchaient que rarement. J'étais bien nourrie, j'avais de quoi manger et j'avais un "logement" pour moi-même, qui en fait était une cellule, avec un simple lit blanc, des murs blancs et une table de chevet blanc et une lampe.. Blanche.. Que du blanc partout... Que du blanc.. Par contre je n'avais pas de porte, mais une vitre avec des barreaux de fer, je ne comprenais pas trop pourquoi il y avait des barreaux, mais je m'en fichais. Ça m'allait parfaitement.. Jour après jour, je m'améliorais et les trois scientistes étaient contents. Kirin (signifie girafe), la femme était une jeune femme avec une longue chevelure brune et elle avait des yeux bruns avec cet air chaleureux. Elle portait des lunettes et c'était vraiment une très belle femme, très polie et amicale. Ginko (signifie enfant de l'argent) était un homme avec une chevelure argentée, ses yeux étaient d'un bleu ciel intriguant quand on le regardait et il souriait toujours. Mais c'est un vrai fumeur, malgré que Kirin lui répètes d'arrêter, il dit qu'il ne peut pas. Ginko est quelqu'un de fort et c'est avec lui que je m'entraîne. Et le dernier, Nobuto est un jeune homme à la chevelure blond, ses yeux étaient d'un vert très clair pétillant, prouvant que Nobuto était rempli de vie, ce qui était effectivement le cas. C'était un type drôle, même si dès fois il racontait des blagues "pourries" comme le dit si bien Ginko. Enfin... Je les aimais bien, car ils étaient gentils..

    Regardant les murs blancs qui m'entouraient, l'air pensive.. Avant de me diriger vers le bol d'eau superposé sur la table de chevet.. Je venais juste de me réveiller, je regardais dans mon bol d'eau mon reflet.. Pourquoi étais-je si différente? Pourquoi avais-je des cheveux rouges? Des cheveux rouges, tel les flammes qui dansaient dans un feu de camps.. Pourquoi mes yeux étaient-ils couleur miel? Et pourquoi..? Mais pourquoi j'avais des oreilles sur la tête? Pourquoi étais-je différente par rapport autres autres? D'un geste brusque, j'avais renversé le bol qui se fracassa avec un bruit sourd au sol.. J'observais longuement les morceaux restantes du pauvre bol qui n'avait rien fait pour mériter un tel sort.. Ginko arriva l'air inquiet.

    « Tu n'est pas blessée, 88? » Me demanda-t-il en m'observant.

    88 était mon nom, enfin comme disait Kirin, c'était mon nom de code.. Je hochais des épaules avant de regarder les morceaux de porcelaine éparpillés au sol, Ginko se mit à les ramasser une à une. Je me mis donc à genoux et commençais à ramasser les morceaux de porcelaine avec Ginko.

    « Ça ne t'ennuies pas qu'on t'appelle toujours "88"? » Finit-il par demander après avoir finit de ramasser les bouts de porcelaine.

    Je penchais ma tête de côté en signe d'incompréhension, Ginko soupira avant de répéter sa question, mais d'une façon à ce que je comprenne.

    « Ce que je veux dire c'est que.. Tu ne veux pas qu'on t'appelle autrement? Comme je sais pas moi.. Mel, Olga, Kat ou quelque chose dans ce genre là.. »

    Je hochais mes épaules, qu'ils m'appellent comme ils veulent, ça ne change pas grand chose pour moi, du moins.. Mais il était vrai que je n'aimais pas vraiment qu'on m'appelle "88". Ginko lâcha un soupire désespéré, ne sachant pas quoi dire à ma réaction. De ses yeux bleus ciel, il me fixa un moment, plongeant carrément son regard dans mes yeux, je l'observais sans cligner des yeux. Le silence s'installa à nouveau, nous laissant réfléchir en paix..

    « Hum... Que dirais-tu de.. Miu? » Finit-il par demander en fronçant les sourcils.

    J'observais un moment Ginko avant de répéter plusieurs fois ce nom dans ma tête avant d'esquisser un beau sourire et de pencher ma tête de côté gauche.

    « Hai! J'aime ce prénom. » Dis-je en souriant sincèrement.

    Ginko me fit un sourire avant de se relever et d'ébouriffer mes cheveux affectueusement, de mes yeux couleur miel je l'observais. Je sentais du rouge monter à mes joues, qu'était-ce ce sentiment étrange? Ce sentiment qui m'envahit subitement, les battements de mon coeur s'accéléraient. Pourquoi était-ce donc ainsi? Pourquoi... Pourquoi ce sentiment? Était-ce déjà vraiment une émotion?

    « Hum... Miu, voudrais-tu prendre un peu d'air frais? » Demanda alors Ginko d'un ton las.

    Air frais? Huh? Qu'est-ce que cela signifiait? Qu'est-ce qu'était l'air frais? Ginko m'observa, sans rien dire attendant la moindre réaction ou parole de ma part. Je finis par hocher la tête énergiquement de façon à lui montrer que j'étais de bonne humeur et excitée d'aller prendre de l'air frais. Le scientiste me prit alors par la main, comme si j'étais une gamine de cinq ans sur qui il fallait toujours garder un oeil dessus. De façon à se que je ne m'éloigne pas. Nous sortions donc de ma petite cellule banale pour franchir de vastes couloirs que je ne connaissais pas vraiment. Ginko me tenait fermement la main. Rien que de sentir sa main tenir la mienne me fit frémir, mais je me contentais d'avancer. Nous croisions quelques personnes, mais ils n'osèrent rien dire. Après un moment de marche dans ces couloirs interminables à mon goût, Ginko ouvrit une porte et je vis du blanc et du vert, du bleu claire et du bleu foncé. Heureuse je courus dehors excitée avant de tourner en rend sur moi-même et d'observer les couleurs qui se tenaient devant moi.

    « Waaahhh! Dis! Dis! Ginko-kun! C'est quoi ces trucs blancs et ces quoi tous ce bleu? Et ces trucs verts sous nos pieds! » Dis-je en me retournant vers lui.

    Ginko m'observa avant de pointer les choses blanches dans l'espèce de tableau bleu clair.

    « Hun... Ces trucs blancs là-bas.. Ce sont des nuages dans le ciel bleu clair, ensuite ce que tu vois en face de toi là-bas. dit-il en pointant du doigt la vaste étendue d'eau : C'est la mer et sur ce que tu es c'est du gazon ou de l'herbe si tu préfères.»

    Ohhh! Ginko était tellement intelligent, il savait tant de choses! Je l'enviais un peu de savoir tous pleins de trucs, mais bon ce n'est pas grave, j'avais encore le temps pour apprendre! Contente j'allais fixer la mer toute joyeuse et j'étais pire qu'une petite puce électronique. Je me retournais pour voir ce que Ginko faisait, le scientiste s'approcha de moi avant de regarder la mer et de dire..

    « La mer n'est-elle pas magnifique.. Miu? »

    Telle étaient ses dernières phrases qui résonneront à jamais dans ma tête... Un sourire apparu sur son visage, un sourire paisible, curieuse j'observais son visage. Puis je me suis mise moi-même à sourire, car il était heureux, alors j'étais heureuse, même si j'avais du mal à comprendre pourquoi.


    « Nous tissons notre destin, nous le tirons de nous comme l'araignée sa toile. » François Mauriac


    Peu à peu, jour après jour, les heures s'écoulaient lentement, j'avais l'impression que j'allais passer ma vie entière dans cette cellule.. Mais j'avais tort.. Un jour, des gens sont venus me chercher pour me déplacer dans une cellule qui est à mon avis assez glauque, sombre et triste..
    Quand les hommes m'y ont amenés, ils m'ont attachés à des chaînes lourdes, j'avais du mal à bouger avec.. Puis ils m'ont laissés dans cette cellule, refermant la porte derrière eux. J'avais sentie la présence d'une autre personne que moi dans cet endroit triste. Il n'y avait qu'une planche de bois fine pour lit et trois murs nous entouraient, plus le mur avec des barreaux de métal noirs. Il n'y avait pas de fenêtre, donc on avait du mal à distinguer les formes, car c'était sombre.
    C'est alors que dans l'ombre se mit à bouger cette personne et je pu distinguer sa silhouette un peu plus correctement. La lumière qui passait à travers les barreaux me fit voir son visage.
    Son visage était pâle, il avait une belle chevelure de couleur bleue, ses yeux étaient d'un rouge à vous donner des frissons, son regard était mélancolique, même triste.. Il ne souriait même pas, mais je sentais que nous avions quelques choses en commun, mais j'ignorais quoi..

    « Neee, t'es ici depuis combien de temps? » Demandais-je curieuse.

    Il ne répondit pas immédiatement, apparemment il fut assez surpris. D'après ce que je pouvais voir, ses yeux reflétaient soudainement la surprise. D'un mouvement las, je me grattais la tête attendant quelconque réaction de sa part.

    « Je l'ignore moi-même.. »

    Un soupir se fit entendre, je observais d'un air triste les chaînes qui me retenaient prisonnière dans cette petite pièce lugubre.

    « Nee.. Je suis Miu et toi tu es..? »

    « Rei.. Je suis Rei.. »

    « Ça veut dire Zéro.. Non? »

    « Oui.. Effectivement.... »

    Pas plu ni moins, Rei n'avait pas l'air d'être un type très bavard, m'enfin cela n'allait pas m'empêcher de lui poser des questions au contraire. J'avais envie de le connaître. Le silence s'installa parmi nous et nous ne faisions rien pour dissiper ce silence absolu.. Je crois que je m'étais endormie.. Car je ne me souvenais plus des choses qui se passaient après..

    Jour après jour, j'avais appris à connaître Rei, nous discutions de tous et de rien, au début s'était assez compliqué d'ouvrir une discussion avec lui, mais petit à petit, il se décoinça et nous pouvions parler les deux ensemble sans gêne.

    Au fil des jours, j'avais appris à le connaître et j'avais remarqué une chose qui me paraissait légèrement étrange, même louche en fait. Tous les soirs, Rei se levait lentement à pas de loup, pour ensuite s'approcher des barreaux. Je ne pouvais pas très bien voir ce qu'il faisait devant les barreaux, mais je pouvais entendre un bruit sourd et métallique.. Puis après quelques minutes, il revenait comme si de rien n'était. Et je pouvais remarquer qu'un trou s'était formé entre deux barreaux. Mais je n'avais pas compris pourquoi il faisait cela..
    Mais après chaque tentatives, des gardes passaient et paraissaient choqués en voyant les barreaux, qu'est-ce que Rei avait fait avec ces barreaux en question? Et pourquoi le faisait-il? Quand j'essayais de lui aborder le sujet, il niait les faits ou alors m'ignorait tout simplement.. Pourquoi..? Pourquoi? Est-ce que c'était mal de nourrir cette curiosité qui ne cessait de grandir après chaque nuit? Mais bon, j'avais laissé tomber ces questions pour me focaliser sur mon sommeil.
    Mais tous le monde sait que même les histoires les plus heureuses finissent toujours mal, même si on essayait d'éviter ce triste destin qui attendait ces histoires.

    Un matin alors que les lumières s'allumèrent dans cet endroit sinistre, deux gardes arrivèrent et ouvrirent la porte. La silhouette de Rei se déplaça rapidement vers la seule sortie de cette prison qui nous retenait prisonnière de toutes choses extérieures.. Rei ne pu sortir car les gardes l'arrêtèrent, le privant de sa liberté qu'il avait sûrement tant attendu.
    Celui-ci se débattait, les gardes essayèrent de le calmer, mais tout efforts était veins.. Surtout avec une personne aussi tenace que Rei. Mon ami les poussa, un des hommes tomba au sol. L'autre n'hésita donc pas à sortir une arme à feu.
    C'était comme si le temps c'était arrêté, je pourrais voir cette scène des milliers de fois, non-stop.. Ces images m'avaient profondément marqués comme si on aurait poignardé mon coeur, pas de l'extérieur, mais de l'intérieur. Mon coeur avait en quelque sort explosé de l'intérieur. Les blessures intérieurs sont irréparables, même une baume ne peu pas les soigner, c'est justement les blessures du coeur qui font le plus mal..
    Le son de la détente, le cliquetis de l'arme qui fait feu.. Le son de la peau qui se troue... Le sang qui éclabousse au sol et ce visage pleine d'espoir devenu inexpressif.
    J'étais horrifiée, non seulement par ce que je venais de voir. Mais parce que ceci semblait si injuste.. Et horrible..
    Le cadavre sans vie de mon partenaire tomba lourdement au sol, un son sourd se fit entendre puis plus rien.. L'homme avec l'arme à feu rangea son arme et aida l'autre à se relever..
    Mon corps se mit à trembler comme une feuille au gré du vent, la confusion, la tristesse, la haine, la rage, la colère et d'autres sentiments se mélangèrent pour créer une envie de vengeance très forte. Une rancune sans limite..

    Ma vision se troubla et je ne voyais que du blanc autour de moi... Des larmes chaudes se mirent à perler mes joues, je ne savais pas quel était ce sentiment que je ressentais.. Mais je ne voulais qu'une chose, revoir Rei une dernière fois..
    C'est alors qu'une main caressa ma joue et essuya mes larmes, je relevais ma tête pour voir ce visage si familier pour moi...

    « Rei.. Me laisses pas... Je t'en supplie.. Me laisses pas seule.. Je.. Je ne veux plus être seule.. Rei.. J'ai peur.. » Dis-je d'une petite voix..

    Celui-ci me sourit avant de m'enlacer dans ses bras, je pouvais encore sentir le battement de son coeur et la chaleur qu'il émettait encore. Rei me lâcha et prit mes mains pour y glisser quelque chose. Puis soudain.. Il disparut.. Ne laissant qu'une étrange pierre bleue dans ma main.. Qui se fit en quelque sorte aspiré par mon corps.. Une nouvelle énergie me traversa.. J'avais l'impression de renaître..

    Je finis par reprendre conscience à la réalité et je vis les deux gardes qui essayèrent de porter le corps sans vie de Rei.. D'un mouvement lent, je finis par me relever.. Je m'approchais dangereusement des gardes, ceux-ci m'ignorèrent car avaient mieux à faire, mais il ne savait pas qu'est-ce qui les attendait.
    SWWIICHHHH

    Seul son qu'on pouvait entendre.. Le sang éclaboussait sur mon visage tant dit que la tête d'un des gardes était dans mes mains. L'autre garde me regardait l'air horrifié. Il ne savait plus quoi dire, il voulut pousser un cris, mais avant même qu'il aille eu le temps de réagir..
    SWWAAAAP

    Sa tête était arrachée brutalement de son corps. Du sang s'éparpillait au sol, au mur et sur le cadavre inanimé de ce que fut mon premier vrai ami.. Un sourire malsain se dessina sur mes fines lèvres, j'avais une envie de tuer, de tous les éliminer.. Un par un.. Je volais voir encore plus de sang couler et je voulais entendre les gens agoniser de douleur..!! JE VOULAIS LEUR FAIRE COMPRENDRE CE QUE NOUS ENDURIONS!
    Je fixais un moment Rei avant de sourire.. Celui-ci avait un visage si paisible.. Qu'est-ce qu'est la mort..? Est-ce que c'est doux ou cruel?.. Je n'avais plus le temps de m'embrouiller avec ce genre de question, je devais sortir d'ici et le plus vite et efficacement possible. Mais d'abord, allons aider nos chers compatriotes enfermés dans ces cellules!
    C'est ainsi que commença ma quête pour sortir de ce fichu bâtiment et aider les autres de mon espèce. Les minutes s'écoulèrent, j'aidais les autres à sortir d'ici. La plupart d'entre eux étaient terrifiés, d'autres heureux de pouvoir sortir de cette prison infernale. Les portes ouvertes, les Gijinkas s'en allaient en courant essayant de trouver la sortie qui les attendait.. Mais cette sortie ne les attendait pas bras ouvertes.. Non, devant cette sortie se trouvait une armée de petits humains.. Ces humains étaient armés d'armes à feu, prêt à vous tirer dessus dès que vous arrivez sur leur champ de vision.. Ces monstres..

    Que du blanc, blanc et encore du blanc.. Ces couloirs avaient l'air de s'étendre à l'infini, je ne savais même pas où j'allais.. Pfff... Pitoyable. Le pire c'était qu'il n'y avait pas de carte pour vous guider dans cet immense établissement.. À savoir si cet endroit était un bâtiment ou pas. Mais bon, c'était plaisant de tâcher ces murs innocents avec cette couleur agressive.. Je trouve cette couleur magnifiquement magnifique.. ~
    C'est alors que je vis quelqu'un que je connaissais le plus profond de mon être.. Cette personne.. Qui m'avait trahi et menti, mais cette personne qui m'avait aussi aidé en cas d'ennuis.. Ce visage toujours aussi calme et cette cigarette toujours dans sa bouche..
    Mes yeux se fermèrent lentement et se rouvrirent, voyant toujours cette personne en face de moi, toujours aussi calme. Malgré que dans ma main gauche pendouillait la tête d'un des gardes... Un sourire se dessina sur mes lèvres..

    « Alors c'est ainsi que tu vas te débarrasser de moi..? » Demanda Ginko d'une voix calme.

    Je plongeais mes yeux rouges écarlates dans ses yeux bleus clairs.. Ses cheveux blancs neiges étaient toujours aussi impecable. Sa blouse blanche lui allait toujours comme un gant. Et ses chaussures étaient toujours aussi bien cirés..

    « Peut-être, peut-être pas. Après toutes ses années de mensonges, je pourrais bien me débarrasser de toi. Mais bon que veux-tu? » Lui répondis-je en haussant les épaules.

    « Que c'est navrant.. J'aurais encore voulu rester à tes côtés. Ne serait-ce qu'un moment.. » Répondit-il.

    « Tsss... Mensonge. Quoi que tu n'as jamais été un très bon menteur. »

    « C'est vrai.. Enfin, je ne suis pas un bon menteur avec toi.. »

    Il s'approcha de moi, je le regardais sans ciller des sourcils.. Il ne m'aura pas.. Oooohh que non! Mon coeur se mit à battre à toute vitesse et celui-ci s'approchait dangereusement de moi. Il savait tout à fait ce que j'allais lui faire et pourtant il ne reculait pas. L'abruti! Ginko était suicidaire, m'enfin cela facilitait ma tâche! AHAHAHAHAHAhahahah......
    Quand il arriva en face de moi, le jeune homme s'arrêta et me fixa droit dans les yeux sans rien dire. Mon coeur avait accéléré la vitesse de ses battements. Je ne pouvais que le regarder.. Après tout je n'étais pas humaine, avoir des sentiments pour un humain serait un tabou. Ouais, je ne suis qu'une bête de foire. Il ne fallait pas que je rêve non plus. Enfin bref, que mes sentiments aillent en enfer! Je m'en fiche! Je dois me venger! Pour Rei et pour les autres! Ma main droite se transforma et mes ongles devinrent tranchantes, je fixais toujours Ginko qui me regardait sans bouger un doigt. Celui-ci n'allait donc pas se défendre? Tsss... Pitoyable humain!
    Et c'est sans mot dire que je l'acheva, mais je l'acheva moins brutalement que les autres pour une étrange raison, je ne savais pas trop pourquoi en fait. Son torse se troua et je lui arracha son coeur, celui-ci tomba en face de moi.
    J'observa son corps au sol, un sourire était dessiné sur ses lèvres.. Pourquoi souriait-il? Quelque chose me pinça le coeur, mais ne voulant pas pleurer sur son sort et pour ne plus reculer. Je finis par quitter ces lieux, aillant fait ce que j'avais à faire.. Même si cette soif de vengeance ne s'était pas dissipée.. Malgré que j'avais éliminé toutes les personnes qui nous avait pourris la vie..

    « Mon passé, c'est les trois quarts de mon présent. Je rêve plus que je ne vis, et je rêve en arrière. » Renard (Jules)

    Quelque part, loin de toutes vies. Dans un endroit noir et blanc. Un endroit triste et sans vie en particulier. Des tas d'ordures étaient entassés l'un par dessus les autres.. Des montagnes d'ordures recouvraient le paysage, on ne pouvait que voir cela et l'air était à peine respirable tellement la puanteur des déchets nous rentrait dans les narines.

    « Hey, les mecs! Regardez ce que j'ai trouvé! » S'écria une voix.

    Des pas se firent entendre et trois personnes s'approchèrent de leur ami qui leur montra une chose brillante. L'ami prit la chose et les montra à ses amis. Les autres le regardèrent l'air de se dire que ce type était complètement con et qu'il les avait appelé pour rien.

    « Niibi, t'es con ou quoi? C'est qu'une pierre, si tu veux nous être utile, trouve nous plutôt des objets avec de la valeur, d'accord? » S'exprima alors un type aux cheveux noirs en bataille et aux yeux de couleur jaune.

    « M-mais.. Mark-san.. je pensais que ça pouvait t'intéresser...! » S'exclama-t-il d'une petite voix.

    « ET BIEN NON ALORS MAINTENANT FOU NOUS LA PAIX ET VA CHERCHER QUELQUE CHOSE DE PLUS INTÉRESSANT! TU VEUX BIEN?! » Hurla Mark sans merci.

    L'ami soupira et rangea la pierre dans sa poche et les trois autres s'éloignèrent pour chercher des choses plus intéressantes.

    La soirée fut bien calme, le feu de camp était allumé avec ce qu'on avait trouvé rien de bien spécial, tous le monde était assi autour du feu. Les flammes dansaient gracieusement. J'étais assise sur une table cassée et j'observais bêtement les autres qui parlaient.

    « Niibi, je t'ai dit de jeter cette foutue pierre! Elle ne nous rapporte rien! Prend un exemple sur Miu, elle est plus utile que toi! T'es qu'un fardeau à notre bande! » S'écria furieusement Mark sur le pauvre Niibi.

    Pauvre Niibi, ce Gijinka était sûrement celui qui se ramassait le plus de hurlements entre nous cinq. Oui, nous étions cinq, quoi que je n'étais pas une membre officielle de ce groupe, mais comme je leur étais utile. Ils ne me mettaient pas de côté. Huuh.. Bon, j'vous présente les gars.. Niibi est le type super timide du groupe, j'ai jamais vu autant de timidité dans une seule personne. Niibi est un Pikachu, il est mignon, mais un peu étourdi parfois et est un vrai peureux. C'est aussi celui qui se met à pleurer immédiatement. Ensuite vous avez Mark le chef de la bande. C'est le tyran, il terrifie le pauvre Niibi qui n'a jamais rien demandé. Il est assez rancunier et n'hésite pas à se battre s'il le faut. Ce type à trop de fierté, quoi que c'est pas étonnant vu que c'est un Luxray.. u_u
    Ensuite vous avez Lyam, le type qui a toujours la classe et qui agit toujours avec classe, etc... Fin bref, c'est le meilleur ami du chef. Et Lyam est un Typhlosion...
    Quante à la dernière, c'est une fille, l'une des seules filles de la bande.. Mais aussi celle qui m'énerve le plus, j'ai nommé.. Yuki! Son prénom lui va comme un gant, c'est la silencieuse du groupe et franchement ça m'énerve parce qu'elle dit jamais rien et elle n'est pas marrante du tout. Mais bon faut faire avec, hein. C'est une Momartik.. u___u
    Fin bref, j'ai fait le tour, juste pour vous dire que je fais partie pour l'instant dans une bande de gens ennuyeux et sans intérêt. ~

    « Mark, laisse le pauvre Niibi un peu, c'est pas de sa faute si c'est un Pikachu. » Dis-je alors en observant le Luxray avec un sourire bête.

    « Tss... Niibi, t'as de la chance qu'elle soit de ton côté.. » Murmura Mark..

    Mark savait qu'il ne pouvait rien contre moi et que si il m'affrontait c'était perdu d'avance pour lui. Il savait qu'il ne faisait pas le poids, alors c'est pour cela que quand je lui disais quelque chose. Il ne répondait pas souvent ou approuvait. Après tous.. J'avais plus d'expériences que lui. Niibi, s'éloigna des trois et s'approcha de moi, je l'observais venir avec un sourire amusé et celui-ci me demanda le droit de s'asseoir à côté de moi et je lui dis qu'il avait pleinement le droit de s'asseoir vers moi.
    Le silence s'installa pour quelque minutes, Niibi se mordait les lèvres et observait bêtement le sol. Comme s'il était nerveux.

    « Niibi, si t'as quelque chose à dire parles. Je vais pas te bouffer, enfin pas aujourd'hui. ~ » Dis-je en le regardant avec un sourire malicieux.

    Celui-ci rougit légèrement avant de sortir de sa poche la pierre qu'il avait amassé plutôt dans la journée et il m'observa un moment avant de regarder si les autres ne l'écoutaient pas.

    « Anoo... Miu-sempai.. Cette.. Pierre n'est.. N'est pas n'importe qu'elle pierre.. » Dit-il en balbutiant.

    « Han..? Ah, bon? » Dis-je l'air intéressé.

    « Je savais que Sempai voulait faire exaucer un voeu.. Et.. Et.. Il se trouve que cette pierre.. Est une pierre.. Voeux.. »

    Une petite lueur d'intérêt s'illumina dans mes yeux, Niibi me regardait toujours l'air nerveux.. Une pierre Voeux? Waouhh.. Ça avait l'air d'être marrant, pis si cela me permettait de retrouver mon passé, je veux bien moi. Heh.

    « Alors.. Je.. Je pensais que cela pourrait t'être utile... Il te suffit de trouver Jirachi et lui donner cette pierre pour faire réaliser ton souhait le plus cher.. » Continua-t-il.

    Huh? Jirachi.. C'est qui ce type ou qu'est-ce que c'est que ce machin? Je fixais Niibi l'air interrogatrice. Celui-ci comprit sûrement que j'étais un peu confuse et continua son explication.

    « Jirachi est un.. Un pokémon des voeux. Il peut réaliser tous tes souhaits si tu lui ramènes cette pierre.. »

    « Comment tu sais que c'est une pierre Voeux et comment connais-tu cette histoire? » Demandais-je curieuse par la connaissance que possédait ce petit Pikachu.

    « Et.. Bien c'est.. Que.. Mon.. Meilleur ami... Me l'avait raconté et m'avait même décrit à quoi ressemblait la pierre... »

    « Ah! Faut que tu me présentes ton ami, parce que ça m'intéresse là! »

    « C-.. C'est que mon.. M.. Meilleur a-ami n'est plus de c-ce mo-monde.. » Dit-il finalement avant qu'une larme ne perle sa joue.

    Je l'observais pleurer.. Et m*rde.. Je sais ce que ça fait de perdre un compagnon.. Je l'ai moi-même vécu alors je savais à quel point c'était douloureux. Sans rien dire en plus, je posais ma main droite sur les cheveux en douce de mon ami et lui tapotait doucement la tête. Celui-ci pleurait en silence.. Je partageais sa tristesse, car perdre quelqu'un d'important était une chose que je connaissais. Mais je ne faisais paraître aucune émotion sur mon visage, de façon à ne pas montrer ma faiblesse.

    Après cela, je suis allée dormir. La fatigue avait prit le dessus et j'avais une de ses envies de dormir. Cette nuit, je vis un rêve assez étrange.. Je ne sais pas c'était trop étrange pour que je puisse vous le décrire.
    Je me fis réveiller par un bruit sourd. Mes yeux s'ouvrirent et je pu voir Niibi qui s'approcha de moi en courant, l'air horrifié. Je me levais doucement pour ensuite m'approcher de lui l'air un peu ennuyée.

    « Qu'il y a-t-il Niibi? »

    « M.. Miu.. Les.. Les.. LES HUMAINS! » S'écria-t-il en tremblant comme une feuille.

    « Quoi les humains? » Demandais-je

    « Il y a des humains! Tout pleins! »

    « Et les autres? »

    « Mark, Lyam et Yuki sont là-bas. Mark n'a pas l'intention de laisser tomber ou d'abandonner! Il a dit qu'il se battrait jusqu'à s.. Sa... m-.. M... Mort. » Finit-il par dire après avoir eu la peine de dire le dernier mot.

    L'ABRUTI! Sans rien dire, je me mis à marcher en direction des bruits, Niibi me suivait de près. Nous passions quelques montagnes de déchets pour arriver sur le champ de batailles, des corps recouvraient le sol. Heureusement c'était seulement les corps des humains. Mark, Lyam et Yuki étaient encore debout, le seul problème s'était qu'ils étaient encerclés. Un sourire sadique se dessina sur mes lèvres.

    « Niibi, reste là et bouge pas de là. »

    Et avec rapidité je descendis de la montagne de poubelles et sauta sur le premier humain qui fut sur le chemin. Je lui déchiqueta la tête et observa les autres d'un air amusé.

    « Besoin d'aide, les loosers? »

    « Tsss.. Tais-toi et concentres-toi! N'espères pas que je crève ici! Heh! » Lança Mark avec un sourire qui voulait tous dire.

    « Pour qui tu nous prends, Miu? » Demanda Lyam avant de sauter sur sa prochaine victime.

    « Tu.. Me dégoûtes Miu.. » Finit par dire Yuki.

    « Merci, je vais le prendre pour un compliment, Yuki. ~ »

    Les combats faisaient rages, tous personne de notre bande n'allait abandonner aussi facilement. Mais quand les humains venaient de tous les sens, cela se compliquait de plus qu'ils venaient maintenant avec des armes blanches et des armes à feu, ce qui était pire que ce que nous pensions..
    Un coup de feu se fit entendre, puis deux et trois et puis quatre.. Un bruit sourd se fit entendre et j'entendis Lyam hurler "Yuki", mon regard se tourna vers où se trouvait Yuki auparavant pour la trouvé.. Des balles avaient traversé sa poitrine. Mon ami le Typhlosion était furieux et sauta rageusement sur les humains, il était devenu incontrôlable, la haine l'avait envahi. Il était devenu fou, complètement fou...
    Mark lui ne s'était pas arrêté pour pleurer sur le sort de Yuki, il était bien déterminé à se débarrasser de ces gêneurs coûte que coûte. Mais bon il en fallait très peu avant de voir Lyam tomber lourdement au sol, cette fois-ci celui c'était fait transpercer la tête par une balle en argent.. Le Luxray qui était son meilleur ami ne pu supporter la perte de deux de ses proches hurla de toute sa force avant de sauter sur le tueur de son ami. J'arrachais la tête des humains qui tombaient "accidentellement" sous ma main. Je n'avais plus rien à dire, il ne restait plus que Mark, Niibi et moi. Quoi que dans ce combat, il fallait que j'avoue qu'il ne restait en fait plus que Mark et moi, car Niibi n'allait pas venir ici car je lui avais ordonné de rester à la retraite. Mark était devenu fou, complètement dérangé, sa rage était si grande en voyant son meilleur ami mourir...
    Le combat était perdu d'avance, de toute façon, fallait voir la réalité en face. Les humains étaient en surnombre et étaient mieux équipés que nous. C'était perdu d'avance.. Sauf si bien sûr j'utilisais mes pouvoirs, mais cela pouvait être dangereux.. Oh! Et puis mince!
    Je finis par envoyer des ondes de choc à mes adversaires, il fallait que je me débarrasse d'eux! Fichu vermines à soie! Tsss... Ils me donnent envie de vomir! Créatures sans coeur et sans cervelle!

    « Mark! T'as pas intérêt à me laisser toi aussi! » Lui hurlais-je

    Celui-ci ne me répondit pas et se contenta de foncer sur ces ennemis tête baissée, s'en foutant complètement de ce qui pouvait lui arriver. Mais comme vous le devinez sûrement, l'histoire de notre petite Miu ne se terminera jamais avec une fin heureuse.. Non..
    Un bruit métallique se fit entendre, le sang coula comme les chutes de Niagara. Cette couleur avait déjà commencé à tâcher le sol de terre. Mais là c'était pire, pire que ce que je pensais.. J'avais l'impression de revoir cette scène qui s'était produite auparavant.. Cette même scène.. Elle se répéta plusieurs fois dans ma tête, je ne savais plus quoi dire. J'égorgeais une dernière personne avant d'accourir vers Mark qui tomba telle une sac à patates au sol..
    J'égorgeais ceux qui me gênaient pour me frayer un chemin vers Mark. Et je l'observais.. Lui aussi était mort.. Comme les deux autres.. Il s'était fait poignardé avec un couteau en plein coeur.. Sa respiration était lente et irrègulière.. Je me mis à genoux vers lui et le regardait.

    « 'Spèce de connard va. Je t'ai dit de pas me laisser. Mais bon t'es toujours obligé de te battre jusqu'à ta mort.. Ta vraiment trop de fierté.. Enfin.. Pas étonnant venant de toi. »

    Mark se contenta de grimacer avant de dire ses derniers mots.

    « Ouais.. Sûrement trop de fierté.. Mais bon.. Miu... On se verra de l'autre côté.. Hein?.. Je vais rejoindre Lyam et Yuki.. On t'attend...ra.. »

    Les yeux du Luxray n'avaient plus de vie. De mes mains je fermais ses yeux et je me levais. Maintenant c'était moi qui était en colère. Mes ailes rouges feu se déployèrent en toute leur splendeur, mes yeux virèrent aux rouges écarlates et mes ongles devinrent pointues. Un sourire sadique se dessina sur mes fines lèvres.

    « AHAHAHAHA! BON BANDES DE BATARDS! FINIT DE RIGOLER! VOUS ALLEZ TOUS CREVER! » M'écriais-je avant de bondir comme une furie sur les humains, leur déchiquetant telle une bête sanguinaire la tête.

    C'est ainsi que le vrai massacre ensanglanté commença, le sang coulait de plus en plus. Il y avait plus de cadavres au sol et la mort passait en toute discrétion pour faire son boulot. La mort empestait l'air, mon visage était tâché de sang, mais plus rien ne comptait pour moi.
    Mark.. Lyam.. Même Yuki.. N'avaient pas mérité cette mort, pourquoi c'était toujours moi qui y échappait? Que me voulait ces Dieux qui me regardaient depuis tout là haut, hein? Pourquoi ne voulaient-ils pas ma mort, avais-je quelque chose en particulier pour qu'ils ne me tuent pas? Je ne comprenais pas! JE NE COMPRENAIS PLUS RIEN!
    Tout ce que je voulais maintenant c'était la mort de tous ces humains, de tous les humains qui existaient en ces bas-mondes, je ne voulais plus en voir! PAS UN SEUL! Ils m'énervaient plus que jamais..!
    C'est alors que je vis un de ces satanés humains pointer son arme en ma direction, je l'observais sans ciller des sourcils. Cet humain savait sûrement bien que moi ce qui allait se passer s'il appuyait sur la détente. Nous nous regardions droit dans les yeux, l'humain tremblait et avait peur, je le sentais. Sa peur était grande, il avait peur de rejoindre les siens qui étaient déjà si nombreux à avoir quitté ces bas-mondes. La mort était sûrement une chose merveilleuse, surtout quand on vivait une vie pareille.
    Le problème c'est que quand tous va mal, on pense toujours que la mort est la seule solution, alors qu'il y en pleins d'autres des solutions. Nous avons tous une seule vie, il ne faut jamais la gâcher à moins que se soit vraiment désespéré, car la vie est une chose précieuse qu'on ne gagne pas... Non, c'est un don, c'est un cadeau que nous accorde les Dieux de tout là haut... Mais d'autres sont tellement bêtes qu'ils iraient jusqu'à gâcher leur vie pour leur proches..
    Le type appuya sur la gâchette, un bruit se fit entendre. Je ne bougeais pas de ma place, moi aussi j'allais rejoindre les autres, c'était sûr.. Mark.. Lyam.. Yuki.. J'arrive..!
    Mes yeux se fermèrent et les secondes passèrent.. Pourquoi ne souffrais-je pas? Peut-être que la mort était une chose douce en fin de compte.. Ou alors je n'ai pas remarqué ma mort tellement elle était rapide.. Mais c'est en ouvrant les yeux que je vis avec horreur qu'une petite silhouette se tenait en face de moi. Ses cheveux jaunes.. Je les reconnaissais..! C'était.. Non.. Pas lui, tout sauf mais pas lui! La silhouette tomba dans mes bras et je vis un Niibi qui souriait bêtement..

    « J'.. J'ai réu.. Réussi.. à.. Protéger.. M.. Miu.. Sempai.. » Dit-il en haletant.

    « NIIBI! MAIS T'ES CON OU QUOI?! » Hurlais-je désespérée..

    « Je ne.. voulais.. Pas te.. voir mourir.. Car.. Sempai.. était.. gen...ti...lle.. » Ses yeux se fermèrent..

    Non.. Impossible.. Là s'en était trop.. D'abord, Rei, ensuite Yuki, Lyam et Mark.. Et maintenant NIIBI! NON! C'ÉTAIT INTOLÉRABLE! INACCEPTABLE! SCANDALEUX! La rage bouillonnait au fin fond de mon être, j'en avais marre cette fois-ci j'allais abuser de mes pouvoirs!
    J'arrêta le temps, personne ne pouvait bouger sauf moi. Cette fois-ci j'allais me débarrasser de tous ses humains avec mes propres pouvoirs. Il m'en fallait très peu pour tuer tous les humains. Plus personne n'était debout sauf moi et je laissa le temps couler de nouveau..
    D'un pas lent je m'approchais du cadavre du petit Gijinka jaune et je posa ma main tachée de sang sur son front..

    « On dirait que la mort ne me veut pas.. C'est ironique.. Ça fait déjà plusieurs fois que la mort m'évite.. Pff... »

    C'est alors que je me souvins de la pierre. Sans rien dire je farfouillais dans sa poche droite de son pantalon pour trouver la pierre qui brillait en toute sa splendeur. Je la pris délicatement entre mes mains avant de la regarder.. La pierre eu la même réaction que celui que Rei m'avait donné et fut aspiré dans mon corps. Me donnant une autre nouvelle énergie traverser mon corps.

    « Bon Niibi.. Mark.. Lyam.. Yuki.. Désolée, j'ai pas encore l'intention de vous rejoindre.. Mais je vous promets qu'on se reverra.. »

    Sur ces mots.. La jeune fille disparu dans le noir, ne laissant plus aucune traces..

      D'habitude, les pokémons se souviennent que de quatre capacités, mais étant à moitié humaine et à moitié pokémon, elle peut se souvenir de huit capacités pokémon.

      ◆ Dracochoc (type : Dragon) : Une attaque puissante qui consiste à envoyer une onde de choc à son adversaire.

      ◆ Psyko (type : Psy) : Une puissante attaque psy qui peut baisser la garde ou la défense d'une personne.

      ◆ Echange Psy (type : Psy) : Une capacité qui consiste à transférer ses problèmes de statut à son adversaire.

      ◆ Soin (type : Normal) : Soigne les blessures du lanceur.

      ◆ Régénération (type : Normal) : Soigne de l'empoisonnement, de la paralysie et d'une brûlure.

      ◆ Téléportation (type : Psy) : Permet au lanceur de se téléporter n'importe où pendant le combat, soit pour fuir, soit pour s'éloigner de l'adversaire. (Peut être utiliser en dehors du combat pour moyen de transport.)

      ◆ Psykoud'boul (type : Psy) : Donne un coup de tête à son adversaire (peut assommer son ennemi).

      ◆ Vol (type : Vol) : Permet au lanceur de l'attaque de s'envoler dans les aires et peut ensuite attaquer par surprise l'ennemi. (Capacité qui peut être utiliser pour voyager d'un endroit à l'autre.)

      Mais elle possède d'autres capacités d'en elle ignore l'origine :
      Miu a le pouvoir de contrôler le temps et les dimensions ce qui se révèle assez utile.
      Elle peut à son plein gré arrêter le temps ou la faire avancer. Et peut aussi voyager dans le passé, présent et le futur comme elle peut voyager dans les dimensions. Mais ce sont des pouvoirs dangereux qui ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains.. (Comme si ils n'étaient pas déjà entre de mauvaises mains). Si son pouvoir est déséquilibré, ce pouvoir dévorera son propre utilisateur pour le détruire à néant et effacera toute trace de son histoire et de son existence.
      Si vous voulez, Miu est l'ange (Déesse) du temps et des dimensions.


Dernière édition par Miu le Dim 13 Mar - 15:38, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Peachy-Hime
Queen of Mushroom Kingdom ★
Queen of Mushroom Kingdom


» Messages : 14858
» Pièces : 1188
» Localisation : Dans mon château bien sûr ♥
» Age : 24



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Peach Toadstool
Classe: Princesse
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Dim 5 Déc - 18:14

Bienvenue (c'est Miu non?) Bonne chance pour la suite de ta fiche ^^.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpg-km.com
avatar

Luna


» Messages : 1847
» Pièces : 333
» Age : 21



Feuille de personnage
Nom & Prénom ::
Classe:
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Dim 5 Déc - 19:59

Bienvenue.
Amuses toi bien.
Bonne chance pour la fiche.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Dim 5 Déc - 21:15

Bienvenue et bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Lun 6 Déc - 17:42

Merci pour l'accueil et oui, c'est Miu.
J'ai enfin réussie à me décider qui j'allais incarner. ^w^'
Je vais essayer de finir ma fiche le plus rapidement possible. :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Peachy-Hime
Queen of Mushroom Kingdom ★
Queen of Mushroom Kingdom


» Messages : 14858
» Pièces : 1188
» Localisation : Dans mon château bien sûr ♥
» Age : 24



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Peach Toadstool
Classe: Princesse
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Lun 6 Déc - 20:07

Prend ton temps pour finir ta fiche ^^.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpg-km.com

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Ven 17 Déc - 0:48

Midori a l'air trop mignonne <3

Je te souhaite la bienvenue, Miu! :3

Je savais que c'était toi depuis le début~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Dim 19 Déc - 13:00

Merci pour l'accueil.
Comment tu le savais? =0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Peachy-Hime
Queen of Mushroom Kingdom ★
Queen of Mushroom Kingdom


» Messages : 14858
» Pièces : 1188
» Localisation : Dans mon château bien sûr ♥
» Age : 24



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Peach Toadstool
Classe: Princesse
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Mer 22 Déc - 0:31

Oh le css débarque x3. Bonne chance pour la suite =3.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpg-km.com

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Mer 22 Déc - 1:03

Je le savais parce que t'as mis l'avatar de Mido' dans ta galerie. =0

Oui, je suis une fouine. x3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Lun 27 Déc - 15:35

Linda > Faut bien que je rajoute des trucs dans ma fiche. ;D *SBAF*

Crona > Petite fouine toute mignonne. :0
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Jeu 6 Jan - 23:02

Tiens, tu vas faire Miu finalement. =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Peachy-Hime
Queen of Mushroom Kingdom ★
Queen of Mushroom Kingdom


» Messages : 14858
» Pièces : 1188
» Localisation : Dans mon château bien sûr ♥
» Age : 24



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Peach Toadstool
Classe: Princesse
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Jeu 6 Jan - 23:53

J'espère ta fiche sera bientôt finit aussi non jolie =3. Et les groupes ont changé du coup le groupe "Autre" n'existe plus XD.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpg-km.com

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Ven 7 Jan - 0:36

J'aime beaucoup le codage de ta fiche. C'est jolie. :3
Bonne continuation ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   Lun 10 Jan - 18:50

Crona > Yep. Je me suis rendue compte que j'étais incapable de réfléchir comme Midori. xD

Linda > Hai! Je vais changer le groupe en "Voyageur". x3 And thanks.

Koishi > Arigatô. ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Miu décide de vous pourrir la vie (FICHE TERMINÉE!!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mushroom Kingdom  :: Avant le rpg :: Les fichettes :: Fiches validés-
Sauter vers: