Partagez | 
 

 Le sinistre et funeste Magikoopa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kamek


» Messages : 11
» Pièces : 294
» Age : 35





MessageSujet: Le sinistre et funeste Magikoopa   Dim 26 Oct - 13:17

Identité


   

   ★ Nom : Inconnu
   ★ Prénom : Kamek
   ★ Âge : 150 ans (les Koopa, ça vit vieux, vous savez?)
   ★ Race : Magikoopa
   ★ Camp : Méchant
   ★ Groupe : Little People
   


   

Description Physique


   


Kamek est une de ces tortues sans carapace se promenant avec une robe et apprenant la magie, ce qu'il fait que malgré un désavantage de défense, il se retrouve être un Koopa supérieur du à ses longues connaissances de runes, donc un bon adversaire malgré son age et sa petite taille.

Il est vieux, mais grâce à la magie, il a su conserver une apparence d'un Koopa ayant une cinquantaine d'année (Kammy devrait en faire de même !). On ne voit pas vraiment les marques de vieillesses sur son visage ou son corps. Sa façon de marcher lente et boitillante trahit néanmoins son grand âge.

Sa tunique de magicien est bleu, techniquement, il aurait du changer de couleur pour se distinguer des magikoopa de plus basse condition, mais ne l'ai pas fait par soucis de modestie.

   


   

Description Mental


   
Ne vous y mordez pas, Kamek est pas un bon bougre. Certes, il est facile de se moquer de lui, le traitant de lèche botte, de vieux crouton ou de rabat joie. Mais malgré son âge et son apparence faible. Kamek est un fou dangereux et terrifiant adversaire.

Il parle d'une voix polie, doucereuse, prête à vous caresser dans le sens du poil. Il vous flatte, se montre gentil avec vous... Pour mieux vous poignarder dans le dos. Kamek est cynique et manipulateur, doublé d'un flatteur hypocrite de première qui saura vous rendre vulnérable avant de vous assener le coup fatal qui vous conduira à votre perte.

Son calme à tout épreuve et sa maitrise de son sang froid exceptionnel fait qu'on ne sait jamais à quoi il pense. Et sachez le, pour avoir éduqué un gros gamin gâté pouvant cracher des flammes, les chocs il sait les endurer... Et vraiment bien.

D'ailleurs, en parlant de ça, il se cache sous un couvert de fausse loyauté pour profiter de ce qui compte le plus pour lui, le pouvoir et la domination... Néanmoins, son grand âge et sa faiblesse ne permet pas de dominer lui même un monde ou un pays, alors Kamek se sert de ses talents de manipulateur cynique pour controler les puissants comme des marionnettes, afin que ceux qu'il contrôle se plient malgré eux à toutes ses volontés.

Pour finir, ce type est un sadique, il n'hésitera pas à vous emmener au plus profond d'une cave humide pour vous torturer et vous voir hurler. Les larmes et les pleurs sont la plus belle des mélodies pour ce fou dangereux, rien n'est plus jouissif pour lui que la détresse et la souffrance aussi bien psychologique et physique. Et enfin, les sentiments sont pour lui une source de problème qu'il faut éradiquer.

Et a part ça, si Kamek est un mauvais dans le fondement, il se trouve qu'il a quelques qualités. Il est raffiné et intelligent, préférant de loin la compagnie de gens instruits qu'à la plèbe de base. Il a de grandes connaissances sur les sciences et les arcanes et maitrise plusieurs instruments de musique, le violon en particulier.

   


   

Pouvoirs/Compétences


   
Kamek est vieux et faible, un simple coup pourrait le faire vaciller

En revanche, Kamek maitrise la magie noire en tout genre. D'ailleurs il est spécialisé dans les mauvais sorts handicapant ses adversaires, contrairement à Kammy Koopa spécialisée dans les sorts de boost. Lui c'est plutôt la magie offensive.

Sa magie se classe en plusieurs catégorie :

La magie élémentaire : Feu, glace et foudre qui se manifeste par des sorts en forme de polygones et qui est moyennement puissante. Juste assez pour faire mal.

La magie noire : De la magie handicapante, comme l'anti magie, la magie drainante.
Ces sorts ont tous une durée de quelques minutes.

Les ensorcellements : Sortilèges handicapants ses adversaires sur une durée plus longue voit définitive si il décide de ne pas mettre fin par lui même ou par une guérison. Elles consistent principalement à être des sorts d’amnésies, de métamorphoses et autres ensorcellements touchant le mental ou l'inconscient. Souvent, il ne s'en sert que pour faire oublier certaines choses à ses victimes... Ou à les faire souffrir.

Et enfin, la nécromancie, la grande spécialité du magikoopa. La plupart du temps, Kamek peut réanimer les morts pour une durée limitée avec un simple sort. Pour une durée plus longue, il lui faut faire tout un rituel.

   


   

Histoire


   
   

Contrairement à ce qu'on pourrait le croire, Kamek est originaire de Penocta. Où il a vécu toute son enfance et une partie de son adolescence dans une famille aimante, bien que victime de légères discriminations à cause du fait qu'ils soient les seuls magikoopa de la ville.

Le jeune Kamek n'avait pas été gaté par la nature. C'était un avorton, si faible qu'il ne pouvait pas porter sa propre carapace. De plus, il était maudit avec une jambe raide ce qui fait que dès qu'il su marcher, il avait déjà une canne comme les vieillards. Inutile de dire qu'il ne pouvait pas courir ou jouer comme les autres enfants ce qui le mettait à l'écart et lui donna la grande envie d'étudier.

Enfant, Kamek à toujours été fasciné par la magie. A l'époque, la magie était considérée comme un divertissement, quelque chose pour egayer le coeur des habitants de Penocta qui vivaient constamment dans l'obscurité et n'avaient jamais vu la lumière du jour. Ayant la fibre magique, Kamek passa le trois quart de son temps libre à s'entrainer à la magie et à étudier les arcanes. Tous les jours, l'enfant s'entraina à apprendre un nouveau tour et chaque jour, il réussi à impressionner ses  jeunes camarades de classes, puis la ville toute entière. L'avorton toujours à la traine devient le grand magicien de Penocta, rendant sa famille fière de lui.

Les années passèrent et Kamek continua de rester simple, jusqu'au jour ou il s'amouracha d'une jeune penoctienne du nom de Bénédicte. C'était une orpheline qui vivait avec des cousins éloignées, elle avait perdu ses parents quelques années plus tôt et n'arrivait pas à faire le deuil. Ses cousins, même si ils voulaient que leur bien n'arrivaient pas à gérer cette adolescente en mauvaise passe. Les seuls moments ou Kamek la voyait sourire, c'était quand ils étaient ensemble et encore, son sourire était teinté de tristesse.

L'amour pour cette penoctienne donna l'envie au jeune magikoopa de lui décrocher la lune. Et il savait qu'il pouvait le faire, grâce à la magie. Il suffisait juste pour lui d'aller plus loin. Il étudia alors avec acharnement toutes les magies de ce monde. Sa famille commençait à s’inquiéter et son acharnement provoqua de grandes tensions entre ses parents et l'adolescent ambitieux. C'était une inquiétude justifiée, car petit à petit, le jeune Kamek commença a apprendre des magies noires et des magies interdites... Comme la Nécromancie.

Puis ce fut le point de non retour...

"Tu es un monstre !" Avait-elle hurlé, les cris et les pleurs de la jeune fille avaient rameutés tout le village... Ils avaient le dégout qui se lisaient dans leurs yeux... Au loin, il avait vu ses parents, ils avaient cette déception dans le regard... Pourtant il ne voulait rien de mal...

Est-ce que les corps difformes des parents de Bénédicte changent quelques choses à leurs âmes... Malgré leur cris de douleurs.

Mais tout le monde voyait cela comme un crime, pourtant la vie était si belle et la mort si triste... Mais tout le monde le traitait de monstre, de démon et d'autres horribles surnoms qui raisonnaient dans son esprit... Le jeune prodige était devenu un paria... Il erra pendant plusieurs jours dans les bois. L'inquiétude gagna le village, des battues fut organisées pour le retrouver. Cela donna un espoir au jeune Magikoopa, peut être qu'au final on l'aimait encore...? Il fallait donc qu'il retrouve ses parents, eux c'est sur... Des parents ne cessent jamais d'aimer leur enfant.

Il rentra alors chez lui, sur la pointe des pieds, disant un timide "Maman...? Papa...?" ...Pas de réponse, il se glissa alors lentement vers le salon, les deux magikoopa étaient plongés dans une discution désespérée, sa mère tenait son père, l'air affolée. Son père avait l'air grave et stoïque.

- Qu'allons nous faire de lui? Les choses ne vont plus jamais être les mêmes ! Comment le village va t'il le voir? Il ne verra maintenant que du dégout dans les yeux des habitants. Disait sa mère, affolée.

- Nous n'avions pas le choix, pour son bien et le notre... Kamek doit quitter Penocta dès son retour.

- ...Qui...Quitter Penocta? Mais ou veut tu l'envoyer ? C'est qu'un enfant ! ...Un enfant qui a fait une erreur !

- Une grave erreur ! Ma chérie... C'est pas comme ci il avait juste volé un jouet dans une boutique... Notre fils à outrepasser les règles que les magiciens respectables se sont fixés ! La Nécromancie, "l'art de réveiller les morts" est une science interdite et dangereuse, et tu le sais très bien. Nous ne pouvions pas laisser passer ça... Comprends tu?

- ...Je... Je comprend.

- J'ai contacté un pensionnat fermé à Perduvostoc, je leur ai expliquer notre problème... Cet établissement est une création du Congrès des Étoiles. Ils ont déjà eu des cas ainsi dans le passé... La seule solution de délivrer Kamek de ce crime contre nature est de lui retirer toute sa fibre magique et de manière définitive... Ainsi, peu importe si il apprend des formules et des sortilèges, jamais plus il ne pourra utiliser de magie. Les professeurs de l'école sont prêts à faire ce rituel long et éprouvant, c'est un cas exceptionnel...


"...Alors comme ça vous voulez me priver de ce qu'il me reste..."

Kamek ne s'était jamais senti aussi blessé, trahit par ceux qu'il aimait et à qui il faisait confiance... Des larmes coulaient sous ses lunettes aux verres salis par les quelques jours d'errance qu'il avait vécu. Son père s'approcha de lui, grave, solennel tandis que sa mère pleurait à chaudes larmes... "Tu comprendras Kamek, c'est pour ton bien" lui dit son père..."Tu mens !" Hurle Kamek fou de rage, ses mains de Kamek s'enflammèrent, son père recule, essayant de le calmer mais ce fut peine perdue... "Je pensez que vous m'aimiez !" Hurle t'il... En envoyant la boule de feu en direction de ses parents. On pouvait bien voir la puissance de Kamek... Suffisante pour tuer.

Il s'enfuit dans la nuit, laissant sa maison dans les flammes. Il n'avait que quinze ans et déjà du sang sur les mains.

***

Le jeune magikoopa erra pendant deux ans, son coeur se fermant de plus en plus. Ressassant l'injustice qu'il avait vécu. Il continuait pourtant de s'entrainer à la magie, de toute façon, ça lui permettait de survivre. Son chemin s'arrêta à Perduvostoc, le pays du froid, ou il fut recueilli par une famille de pingouin. Son travail sur la magie était plus discret, mais bon... Des pingouins non magiques se doutaient de pas grand chose.

Les années passèrent, Kamek compris que si il restait dans son coin à étudier en ermite, il n'arriverait jamais à rien, ainsi il commença à s'ouvrir au monde, aux autres jeunes gens et se rapprocha petit à petit des classes les plus aisées. L'adolescent disgracieux se déplaçant avec sa canne au ralenti se changea en jeune homme de bonne famille, son élocution timide et bégayante teintée d'un long mutisme se changea en beau parler plein de prestance et d'assurance. Les petits bourgeois, les grosses dames et leurs rejetons pouvaient écouter pendant des heures ce jeune homme d'une vingtaine année au charisme fou.

Seule une chose ne changea guère : Le mépris, le mépris qu'il avait pour ces gens stupides et vains, ceux qui parlaient forts, qui riaient forts, qui s'attachaient à des choses vaines et stupides et que si on les retiraient, ils pleureraient comme des bébés perdus. Et c'étaient ces gens là, les gens stupides qui dirigeaient le monde.

Kamek commençait à rêver d'une utopie, son utopie, sa vision de la perfection, d'une société parfaite : Laissons ces gens stupides se vautrer dans la fange de leurs bons sentiments, laisser la poudre aux yeux que sont les notions d'amour, d'amitié, de "familles" et de "bonté" les abrutir de jour en jour...

mais... mais... Ces gens stupides vivront comme des chiens tout au long de leur vie, car leur monde serait dirigé par les vrais, les savants, ceux qui maniaient la science et les runes comme personnes, ceux qui vivront par le savoir, pour le savoir. Et ceux ci, seuls auront la richesse, le confort materiel, ainsi que le respect des paires. Car ils se serviront des gens stupides et du peu de bien qu'ils ont pour servir la société... Et se servir eux même, car eux, ils feront avancer les autres... Eux.

Mais bref, la rêverie ne faisaient pas avancer les choses, et Kamek ne pouvait se permettre de rêver sa vie. Il finit donc ses études et devient copiste pour le gouverneur Bombass de Perduvostoc, prodiguant des conseils à qui le voulait. Bombass finit par remarquer ce jeune magikoopa aux multiples talents et le choisit comme conseiller. Ainsi, Kamek abandonna sa famille d'accueil pour vivre dans le luxe. Pendant plusieurs décennies, il fut le protégé et le conseiller de Bombass, celui en qui il avait le plus confiance.

Le gouverneur eu tellement confiance en lui que dès son départ à la retraite, il choisis Kamek pour le remplacer, avec l'accord de tous. Mal leur en prix, car Kamek devient un véritable tyran, les "petites personnes" comme il disait se retrouvaient dans des conditions de vie déplorables, sans aucune pitié, et ceux qui avaient un infime savoir plus élevé que la normale se retrouvaient du jour au lendemain avec des privilèges, une petite communauté de fidèle se forma autour du gouverneur. Tout semblait parfait.

Mais le magicien avait sous estimé les "petites gens", au bout de quelques temps, il fut brutalement chassé du pouvoir. Sa communauté apparemment toute puissante fut décousue aussi vite qu'elle ne s'était formée. C'était le retour à l'errance.

Seulement, Kamek, plus vieux et plus expérimenté, s'en sortit beaucoup mieux lors de cette seconde errance. S'installant dans une petite chaumière au bord de la frontière du fameux Royaume Champignon, après avoir voyagé longtemps de pays en pays. Kamek ne s'y interressait guère au départ, jusqu'au jour ou il rencontra un jeune homme. Il se disait Prince du Royaume de la Lune Noire et qu'il avait besoin des services d'une personne d'intelligence supérieure. Voyant un potentiel à servir ses intérêts, Kamek se proposa comme tel. Sa première tache fut de se mettre au service de la famille royale rivale de celle du Royaume Champignon, la famille Koopa.

En arrivant dans ce Royaume, Kamek fut heureux de voir que même si il y'avait beaucoup de lacunes dans cette façon de gouverner, il y'avait a peu prêt ses idéaux, les pauvres étaient en bas de l'échelle, même si les conditions de vies étaient déplorables et les riches en haut, même si ceux ci méritaient juste d'être au même rangs que les pauvres. Ce Royaume, qui était plus une petite annexe au Royaume Champignon était dirigé par le roi Morton, avec sa femme Willelmina et leur fils de neuf ans, le prince Horacius.

Le Roi et la Reine de ce Royaume faisaient partis d'une espèce que le magikoopa ne connaissait pas, en tout cas, il savait qu'ils étaient de la même espèce que lui, mais semblaient avoir connus une mutation des plus intrigantes... Ils étaient immenses, avec des attributs proches des dragons des temps anciens et leur carapace étaient bardées de pointes, c'était intéressant.

Le Roi Morton le prit à son service dans sa troupe de magiciens, ou il fut sous les ordres de Kammy Koopa, une magikoopa peut être presque aussi talentueuse que lui, mais qui selon elle, gâchait son talent plus qu'autre chose. En tout cas, Kamek menait une double vie, le jour, il était un magicien talentueux qui reçu très rapidement une augmentation et obtenant sa tenue de magicien bleu qui ne le quittera plus, et que les magikoopa vêtus de rouges le virent comme un chef légitime en secrets. Et la nuit, il faisait son rapport au prince de la Lune noire, parlant de la vie de la famille royale, de leur façon de gouverner mais aussi nota quelque chose de très important à propos de leur héritier.

En effet, le Prince Horacius était d'une santé fragile, et le Royaume Koopa n'était pas assez développé niveau médecine, c'est pour ça que la Reine Melody permettait au roi de faire soigner son fils dans sa capitale. Et étrangement, cela semblait plaire beaucoup au jeune homme.

Mais pour le moment, la vie continuait son cours, Kamek continuait de servir la famille Koopa. Un jour, Morton à cause d'un mode de vie absolument pas sain et une bonne dose de stress eu un gros malaise et failli y passer. Le magikoopa qui passait par là par hasard parvient à le sauver et lui prodigua des soins pendant plusieurs jours jusqu'à temps qu'il retrouva la santé. Suite à cet événement, Kamek devient le bras droit du roi.

Et puis un jour, les frontières du Royaumes Champignons se fermèrent suite au mariage du Prince et de Melody. Le Prince d'ailleurs félicita fort Kamek de son double jeu, mais il avait encore besoin de lui. Surtout que le roi ne cessait de se confier à Kamek et l'état du jeune Horacius se détériorait de jour en jour. Kamek essayait du mieux qu'il pouvait de le soigner, mais il n'était pas médecin, et l'inévitable finit par arriver.

C'est bien dommage, il l'aimait bien ce gamin.

Et c'était le bordel dans le Royaume Koopa, rien n'allait plus, l'exode provoqué par la fermeture des frontières et la mort du prince avait diminué le couple royal, la Reine n'était plus apte à donner d'enfant, pas d'héritier.
La situation était intenable, mais Kamek s'en moquait, même si il avait beaucoup de travail, le Roi Champignon lui offrirai une belle récompense.

Le Roi Morton lui demanda un jour de l'accompagner sur l'île Yoshi, avec Kammy Koopa. Seul, il s'entendait plus avec sa femme. Bien sur, le Roi Champignon était au courant.

Et puis, par on ne sait quel lubie, Morton supplie Kamek de l'aider à inséminer magicalement Kammy Koopa. Malgré le fait qu'il était contre, et que mieux valait de se trouver une nouvelle Reine, selon lui, le fait de mettre au monde un bâtard serait idiot. Mais que voulez vous, le Roi aimait trop sa femme dans le fond.

L'amour, un sentiment si stupide...

Quelques temps plus tard, un petit œuf fut de sortie... Kamek se disait que cet enfant à venir serai gênant pour les plans du Roi Champignon. Mais... Mais quelque chose changea radicalement ses plans...

Une vision... Une vision de pouvoir lui vint directement... Il voyait une ombre dure dirigeant le monde d'une main de maître. Un véritable virtuose, l'avenir serai vraiment grandiose...

Seule ombre au tableau, deux couleurs, rouges et vertes brillèrent jusqu'à temps que l'image du féroce futur Roi se dissipe dans un cri douloureux. Les couleurs rouges et vertes se changèrent en deux casquettes, d'où sortirent deux bébés.

...Ce bébé a venir allait devenir le maître du monde, à condition de se débarrasser de ces deux enfants à venir. Si il fallait juste se débarrasser de deux morveux pour voir cet avenir, il avait trouvé son maître.

***

Le jeune Prince Bowser était né, Kamek s'était porté volontaire pour s'occuper de l'enfant, car le Roi Morton ne pouvait pas faire rentrer son bébé à la capital, étant un enfant illégitime et sa présence pouvait provoquer un scandale. Kamek resta alors sur l'île des Yoshi, dans le château secondaire de Morton avec sa troupe de magicien, quelques troupes et du jeune prince dont il devait prendre soin.

Toutes les troupes de magiciens étaient sur le qui-vive devant repérer une trace d'enfant avec des casquettes rouges et vertes. Et puis peu de temps après, les rapports furent positifs ! Une cigogne s’apprêtait à livrer deux jumeaux, tout deux portant respectivement une casquette rouge et une casquette verte.

Kamek envoya alors ses troupes chasser les deux enfants et lui les ramener, imaginant mille supplices avant de les massacrer. Et puis, il avait vite envie d'en finir, le fait de voir les troupes être complètement gagas devant les premiers balbutiements du jeune prince commençaient à le rendre malade.

Malheureusement, les troupes ramenèrent qu'un seul enfant sur les deux. Furieux, il commença à traquer le second bébé, sachant que celui ci à été recueilli par un Yoshi. Sale bête... Toujours à se méler de ce qui ne le regarde pas.

Et un jour, le Yoshi arriva dans le château de la famille Koopa, Kamek avait tout prévu... Mais il ne prévu pas que celui ci foncerait tout droit dans la chambre de Bowser, qui le prit pour un jouet. Kamek profita de la situation et lança un sort au jeune prince, il ne souciait pas qu'une magie aussi puissante puisse lui faire du mal. Bowser fut envahi par la rage... Il devint gigantesque et détruit en grande partie son château, il n'avait plus qu'une idée en tête : détruire. Une grande bataille démarra entre le Yoshi et Bowser... Au bout d'un combat acharné, une lumière traversa le jeune Prince et implosa, redevenant normal, mais inconscient.

Kamek jura de se venger, mais ses plans furent contrariés, Bowser était dans un état pas possible, poussant des cris de douleurs, des gémissements, tous les soins du monde venant de ses troupes n'en firent rien. Kamek paniqua et s'enfuit sous couvert de chercher de l'aide, revenant vers le Roi Champignon.

...Mais ce fut inutile, celui ci le chassa comme un malpropre, il n'avait pas le choix, il revint vers l'île, ou il vit l'armée du roi Morton, il se fit passer pour une victime et les mena vers là ou il avait laissé les troupes et le jeune prince. Celui ci tomba peu de temps après dans un coma qui durera cinq ans.

Par chance, le Roi Morton ne tient pas Kamek responsable, de toute façon, lui seul était suffisamment puissant pour tenir son fils en vie. Une guerre avait éclatée entre les Royaumes Koopa et Champignons. Kamek n'eu pas beaucoup de temps pour se concentrer à ses études. A chaque fois qu'il regardait le prince Bowser, il savait qu'il avait échoué... Et que les pouvoirs qu'il avait donné au futur roi ont été gâchés et qu'il allait se retrouver enchaîné à un boulet... Une haine profonde naquit envers le jeune prince.

Cinq ans passèrent, et Bowser finit par se réveiller, Morton resta un moment avec son fils en convalescence, mais du repartir pour faire la guerre. Kamek fut alors son tuteur officiel.

Dans le dos de tous, sauf de ses troupes personnelles qui participaient activement aux délires du magikoopa, Kamek fut d'une sévérité abominable avec le jeune Prince, n'hésitant pas à le battre ou l'humilier, malgré son rang supérieur au sien. Il fallait le dire, c'était facile. Bowser avait beau être capricieux avec un mauvais caractère, il restait tout de même un enfant naïf avec un énorme retard intellectuel. C'était facile de lui faire croire que cette situation était normale et que si il obéissait bien, il obtenait tout ce qu'il voulait. Et puis, Morton le gâtait tellement avec tous ses jouets qu'il lui envoyait, "quelques" coups ne lui feront pas bien de mal.

Quand on parle de quelques coups, on parle bien de coups de fouets, des gifles, des sorts lancés et même parfois quelques séances d'enfermement de plusieurs heures dans un placard exigus (et vu la corpulence du gamin, c'était facile de trouver des coins exigus) ou même parfois lui plonger la tête dans un seau plein d'eau... L'imagination était de mise. Et puis, tant qu'il disait rien, car il lui disait de rien dire, tout allait bien.

Et puis, le jeune prince eu un peu de répit car Morton le réhabilita au château principal après neuf ans de vie sur l'île Yoshi. Il le trouvait un peu bizarre, certes, mais pensait surtout parce qu'il était loin de sa famille et que Kammy ne pouvait pas se comporter comme une mère envers Bowser, il devait surement souffrir d'un manque affectif... Mais ne se doutait pas que son jeune fils souffrait de mauvais traitements.

Le répit dura peu de temps, car Morton et Willelmina furent tués, la guerre cessa officiellement avec leur mort.

Kamek et Kammy furent alors les régents officiels du Royaume Koopa, Bowser étant trop jeune pour régner. La vie du jeune prince était réglé comme du papier musique, Kamek était satisfait, cet enfant obèse et stupide était parfaitement sous son emprise... Enfin presque.

Quelle fureur quand il apprit que Bowser, pendant ses temps libres s'enfuyait du château pour aller s'amuser à la capitale Champignon, avec ces stupides enfants et surtout s'amuser avec cette toute petite princesse qui devait avoir facilement cinq ou six ans de moins que le jeune Prince. Et même si les punitions étaient de plus en plus terrible, Kamek savait qu'il n'allait pas continuer encore longtemps. Bowser était encore petit et faible, mais il grandissait vite et bientôt, il serai trop fort pour continuer les sévices corporels. Au moins, il avait presque la main basse sur le contrôle psychologique de Bowser... Ce "presque" l'inquiétait cependant.

Kamek chargea alors Kammy de trouver une fiancée au jeune prince à l'aube de ses seize ans et précipita son accès au trône. Mauvaise idée, si tout allait bien les premières années de mariage et de reigne, Kamek fut de nouveau dupé. La fiancée mit l'équilibre du Royaume en péril, certainement à cause de l'incompétence du jeune Roi à montrer les accès interdits à son épouse.

Kamek continua de servir assidûment la famille Koopa jusqu'à aujourd'hui, mais restant amère et écœuré de la vie. Entre les trahisons, les échecs et les tromperies, Kamek n'en peut plus. Il a perdu selon lui presque trente ans de sa vie à élever un incompétent.

...Mais il compte prendre sa revanche, même si c'est long, Kamek est patient et puis il sent que son heure arrivera bientôt.



   


   

Derrière l'écran t'es qui?


   
★ Pseudo ? C'Bowser biatch
   ★ Votre Âge ? 4445448644865 ans
   ★  Fille ou garçon ? Suus
   ★  Pour vous Mario est ? Un gêneur
   ★ Comment as tu connu le forum ? ...lel
   ★ Ton avis sur le forum ?... lol
   ★ Une dernière chose à dire ?
Pingas
   



   


Dernière édition par Kamek le Dim 8 Fév - 1:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Plum ❅
✬ Snow Princess ✬
✬ Snow Princess ✬


» Messages : 19569
» Pièces : 1568
» Localisation : N'importe où
» Age : 26



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Plum
Classe: Princesse des Neiges
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Le sinistre et funeste Magikoopa   Dim 26 Oct - 13:19

Bon bah bonne continuation pour ta fiche Bow ^^


« Étoile des Neiges»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Larry Koopa


» Messages : 70
» Pièces : 294
» Localisation : DarkLand
» Age : 17





MessageSujet: Re: Le sinistre et funeste Magikoopa   Ven 31 Oct - 12:33

Super fiche c:



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Plum ❅
✬ Snow Princess ✬
✬ Snow Princess ✬


» Messages : 19569
» Pièces : 1568
» Localisation : N'importe où
» Age : 26



Feuille de personnage
Nom & Prénom :: Plum
Classe: Princesse des Neiges
Boite à objets:



MessageSujet: Re: Le sinistre et funeste Magikoopa   Mar 10 Fév - 22:43

Bien je te valides, je vais m'amuser à lire toute l'histoire de ce magicien au cœur sombre :p

Bienvenue à ton nouveau perso Bow ;)


« Étoile des Neiges»
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Le sinistre et funeste Magikoopa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sinistre et funeste Magikoopa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mushroom Kingdom  :: Avant le rpg :: Les fichettes :: Fiches validés-
Sauter vers: